One Missed Call: Final

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

 

 

Titre : One Missed Call: Final

Titre original : Chakushin Ari: Final

Réalisateur : ASOU Manabu

Durée : 1h44

Année de production : 2006

Pays d’origine : Japon

Nombre de films : 3
- One Missed Call
- One Missed Call 2
- One Missed Call Final

Distributeur : Inconnu

Date de sortie au cinéma / en DVD : Japon : Inédit / 24 novembre 2006 - France : Inédit / Inédit

Genre : Horreur

Bande annonce :


Acteurs
:

  • KUROKI Meisa alias KUSAMA Emily
  • MATSUDA Asuka alias HORIKITA Maki
  • JINU An alias JANG Geun-seok



Résumé
:
Des lycéens japonais, en voyage scolaire en Corée du Sud, se mettent chacun leur tour à recevoir sur leurs téléphones portables des messages annonçant leur mort ; leur seul échappatoire est alors de renvoyer le message sur le portable d'un camarade et ainsi reporter la malédiction sur quelqu’un d'autre...

Critique :
On dit "jamais deux sans trois"... voilà encore un exemple pour étayer le dicton. Après un premier épisode très réussi (ça reste mon préféré) situé au Japon, un second qui malheureusement tombait trop souvent dans la surenchère, situé lui en Taïwan, et... une série TV assez sympa, la franchise des Chakushin Ari s'attaque à la Corée du Sud avec ce volet final (?).

Alors, rien de bien extraordinaire ici. On nous ressort la p'tite Mimiko du placard (qui a au moins le mérite d'être bel et bien là au contraire du second volet) et qui s'est trouvé au passage une "copine" de jeu... je n'en dirai pas plus.
Le scénario met donc en situation une classe en voyage scolaire, dont les élèves vont être exterminés les uns après les autres : la trilogie commence à faire penser à la franchise Desstination finale, où l'intérêt premier n'est plus le scénario et l'ambiance mais bien la question de "comment va mourir le suivant ?" Et de ce côté là ce troisième volet s'en sort pas trop mal (même s'il ne rivalise pas avec le premier) avec entre autres le coup du lavomatic : j'adore !

L'histoire commence donc un peu comme un slasher (fantastique bien sûr) et ne s'étoffe guère plus malgré une petite révélation en milieu de film qui rend tout de même certains personnages plus intéressants et donne quelques scènes assez touchantes.

A côté de ça, on notera une évolution dans la série, enfin ce n'est pas non plus l'idée du siècle mais ça reste assez sympa à souligner : si dans le premier volet Mimiko ne se servait que de la fonction première du portable (je rappelle, pour les étourdis, que sa fonction première c'est de parler avec une autre personne ^^; ), dans le deuxième on trouvait déjà un petit changement avec le rajout de la fonction vidéo au portable qui donnait de jolies scènes de meurtre filmés à l'avance ; ici on se sert donc toujours de la fonction première + des vidéos (enfin plutôt des photos) mais comme la technologie a encore évolué depuis la dernière fois, on trouve une nouvelle fonction avec laquelle Mimiko ne manque pas de faire joujou : les mails directement sur le portable... ce qui donne lieu à une seconde idée (très efficace cette fois !) la possibilité de renvoyer l'email en question à une autre personne et d'échapper à la mort (en reportant l’attention de celle-ci sur la personne à laquelle on renvoie le mail et ainsi de suite).

Pourquoi cette idée m'a beaucoup plu ? Déjà car elle met en avant les traits de personnalité des protagonistes (Qui fera face ? Qui trahira ses camarades et les condamnera à la mort ?) et ensuite car cela apporte un vent de panique et de parano total dans le groupe d'étudiants ! Ca met donc un piment non négligeable ;).

Niveau réalisation, c'est le minimum syndical dirons-nous : efficace mais sans plus, propre et bien filmé mais sans originalité aucune. Niveau ambiance sonore c'est tout aussi académique, donc sympathique mais pas folichon. Concernant les acteurs, rien de particulier à souligner, pas de fausse note en tout cas, les deux actrices principales s'en sortent même plutôt bien.

En bref : le premier de la trilogie restera toujours mon préféré, ce troisième (et ultime ?) volet réussit malgré tout à faire passer un bon moment en réservant de jolies morts et un scénario sympathique... mais il ne transcende jamais le genre. A voir si l'on a le temps.

  • Points positifs :
    + Assume pleinement son côté slasher
    + Des morts variées
    + Du renouveau avec l’idée des mails
    + Un scénario qui s’améliore en cour de route

  • Points négatifs :
    - Vu et revu

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2020 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text