Nightside 3 : La complainte du rossignol de Simon R. Green

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

/!\ Ce livre a été lu à partir de l'édition numérique.

Titre : Nightside 3 : La complainte du rossignol

Titre original : Nightside 3 : Nightingale's Lament

Auteur : Simon R. Green

Nombre de tomes : série en 12 volume et a priori encore en cours

Nombre de pages : 250 pages

Editeur : Bragelonne

Editeur original : Ace

Genre : Urban fantasy, horreur, thriller

Prix de l'édition papier : 9,99 euros

Prix de l'édition numérique : 4,99 euros

Machine de test : Cybook Orizon

Format du fichier utilisé : Epub

DRM : sans

Résumé : Je m'appelle John Taylor. J'opère dans les rues du Nightside, la jumelle maléfique de Londres. Ici, des créatures surnaturelles passent des pactes infâmes avec de sombres divinités. Moi, j'ai le pouvoir de trouver n'importe quoi... ou n'importe qui. Ma nouvelle affaire sort pourtant de l'ordinaire. Rossignol, la diva locale, a coupé tous les liens avec sa famille et ses amis. Je dois en apprendre la raison. Il me faut aussi découvrir pourquoi ses fans suicidaires trouvent sa voix aussi mortelle. Au propre comme au figuré. Pour réussir, je vais devoir prêter l'oreille au timbre le plus magnifique et dangereux du Nightside...

Critique :

Ce nouveau volume de Nightside est un délice et, si vous avez aimé les précédents, je suis à peu près certaine que vous allez adorer celui-là. C'est toujours aussi court, toujours aussi percutant, toujours aussi cruellement drôle et dégueulasse, toujours aussi rempli de créatures bizarres ou grotesques, et cela malgré l'absence de certains personnages récurrents comme Suzie et Eddie. D'un autre côté, on ne peut pas toujours utiliser les mêmes. A la place, John Taylor croise le chemin d'un autre gars haut en couleur, Dead Boy, qui porte bien son nom puisqu'il n'est plus vraiment du côté vivant de la force, ou de Sylvia Succube... qui porte bien son nom aussi. Du côté des méchants, monsieur et madame Cavendish nous offre une prestation digne de ce nom, c'est-à-dire bien folle.

Pourtant, j'avais un petit peu peur en débutant La complainte du Rossignol, puisque l'intrigue rappelle grosso modo le premier. Cette fois, c'est un père qui demande à John Taylor de retrouver sa fille plus ou moins disparue (la fameuse Rossignol). Fort heureusement, Simon R. Green évite de trop se répéter, même si certaines situations, comme l'apparition des équarisseurs, pourra en rappeler d'autres. Par contre, ce qui est plus regrettable, c'est qu'on n'en sache toujours pas plus sur l'identité de la mère de John Taylor (enfin, si, mais je ne peux pas vous donner mon hypothèse) et sur la nature de notre héros détective, même si la menace se précise peu à peu.

Et maintenant, c'est à mon tour de lancer une petite complainte. Je l'ignorais quand j'ai commencé Nightside mais la série n'a apparemment pas très bien marché en papier. C'est bien dommage, mais je suppose que les héroïnes souvent fadasses de la bit lit plaisent plus. Pour le moment, la publication du volume 4 et, forcément, de la suite est donc en suspend. D'après ce que j'ai compris sur les forums de Bragelonne, ce sont les ventes de la version numérique qui décideront du futur de Nightside en France. Alors, si jamais la série vous attire et que vous avez la possibilité de la lire en ebook, n'hésitez plus. Pour ma part, je vais sûrement me jeter sur la version originale.

Points forts :

  • Toujours aussi efficace
  • De nouveaux personnages allumés

Points faibles :

  • Peu de révélations sur John et sa mère : l'histoire de fond progresse lentement
  • A quand la suite en français ?

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2020 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text