Gakuen Heaven : Chapitre Shichijo de You Higuri

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Titre : Gakuen Heaven : Chapitre Shichijo

Titre original : Gakuen Heaven (学園ヘヴン)

Auteur : You Higuri

Nombre de tomes : 4

Editeur : Tonkam

Editeur original : Libre

Prix : 7,95 euros

Genre : Boys Love (ou yaoi, c'est comme vous voulez)

Résumé : Keita sort depuis un mois avec Omi Shichijo. Omi est au petit soin avec lui, d'une façon presque maniaque. Il lave ses vêtements, les repasse et entre dans sa chambre en cachette pour l'observer dormir. Mais Keita à quelques inquiétudes : Omi reste bien mystérieux et il semble avoir des problèmes.

Critique :

Cet opus de Gakuen Heaven ne change pas beaucoup la donne comparé aux précédents. Le dessin est certes agréable, bien plus que dans les deux premiers volumes, mais on retrouve avec effroi la même superficialité dans le traitement de l'histoire.

Ainsi, si Omi est un personnage loin d'être inintéressant, notamment grâce à son côté obsessionnel, et si You Higuri tente cette fois de mêler à l'intrigue un soupçon bienvenu de thriller, les problèmes des héros sont encore une fois trop vite résolus et de façon bien trop culcul la praline. Voir Omi se réconcilier avec son père en une phrase alors que ledit père a détruit sa famille en fricotant ailleurs et qu'il a failli le faire tuer en doublant des mafieux, ça reste tout de même à la limite du navrant. Je ne sais même pas si on peut parler de niaiserie lorsqu'on arrive à de pareilles idioties. Même le conflit entre Kazuki et son père dans le troisième chapitre était plus intense, c'est pour dire... Comprenons-nous bien : je ne demande pas du sang, des larmes et des viols, mais simplement un minimum de bon sens chez nos héros. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est à cause du format de l'histoire car je connais des tas de one shot, parfois plus courts que celui-là, qui font mieux. Là, ils agissent tous comme si on leur faisait prendre chaque jour des pilules du bonheur au petit déjeuner ou comme s'ils volaient l'herbe de Tôno-sama, le chat psychédélique d'Umino. Et puis, le côté, "on est trop fort surtout parce qu'on est tous uni", c'est tellement cliché et digne d'un mauvais shônen...

Y aura-t-il un cinquième opus de Gakuen Heaven ? Je prie pour que cela n'arrive pas ! You Higuri a mieux à offrir que ce boys love commercial très insipide.

Points forts :

  • Le dessin
  • On sent qu'il y a une volonté de faire mieux

Points faibles :

  • Superficiel et bâclé

Share

Vous ne pouvez pas poster de commentaires. Veuillez vous identifier ou créer un compte pour cela.

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text