Stargate : Atlantis

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

 

Titre: Stargate : Atlantis

Titre original : Stargate : Atlantis

Créateur : Brad Wright, Robert C. Cooper

Durée : 42 minutes par épisode

Nombre de saison et d'épisodes par saisons : 100 épisodes divisés en 5 saisons de 20 épisodes chacune

Date de sortie de diffusion/sortie en DVD : Première diffusion en France le 15 avril 2005, sortie en DVD depuis le 17 mai 2005 (série arrêtée)

Genre : Science-Fiction

Bande Annonce :

Acteurs :

Résumé : Une nouvelle Porte des étoiles découverte dans la cité perdue d'Atlantis, au milieu des glaces de l'Antarctique, devient la nouvelle base secrète de l'armée.
L'équipe Stargate : Atlantis a pour mission d'explorer la galaxie Pegase, où de nombreuses planètes ont été peuplées par la civilisation humaine qui vivait autrefois dans la cité d'Atlantis. Dans cet univers encore inconnu de la Terre, la nouvelle équipe d'explorateurs rencontrera un nouvel ennemi craint de tous : The Wraith...

Critique : J'avais déjà fait la fiche, malheureusement tout est parti aux oubliettes suite à un problème de connexion. Je vais donc tenter de refaire ma critique, en mieux j'espère.

Stargate : Atlantis est donc un spin-off (ou une suite si vous préférez) à Stargate SG-1. Au départ, je ne voulais pas regarder cette série. J'avais bien aimé SG-1 et craignais qu'Atlantis n'en soit qu'une pâle copie. Grave erreur de ma part ! En effet, mon chéri regardant la série et moi étant juste à côté, je n'ai pu m'empêcher bien longtemps de jeter un oeil de temps à autre, puis de poser des question pour comprendre ce qu'il se passe, avant de finalement me plonger dans la série. Et de me rendre compte que j'avais eu tort de rejeter ainsi Atlantis qui est au final, je trouve, bien mieux que SG-1 (ou au moins aussi bien pour les grands fan, je ne voudrais pas les fâcher non plus ^^).

Bien sûr, il y a des similitudes dans les deux séries. Tout est basé sur les portes des étoiles et leurs destinations. On retrouve également quelques personnages de SG-1, comme Sam Carter qui jouera un rôle important sur la cité d'Atlantis durant la saison 4. Les trois autres, Jack O'Neill, Daniel Jackson et Teal'C, on les voit chacun jouer un rôle important dans un épisode au court de la série. Néanmoins, si les deux premiers, ainsi que Sam, restent tels que je me souviens d'eux dans SG-1, Teal'C est différent. Je ne me rappelais pas qu'il était aussi loquace qu'il faisait de l'humour...

Concernant la série Altantis en elle-même, j'ai été vraiment séduite par l'idée de la cité perdue (ou engloutie, comme vous voulez), sa technologie et son histoire. Dans l'Univers de Pégase (là où se déroule principalement l'action de la série), la technologie est très différente de celle que nous connaissons. En effet, pour utiliser la technologie des anciens, il faut avoir le gène. De même pour la technologie des Wraith, les méchants de l'histoire.

D'ailleurs, parlons-en de ces Wraith. Une race hybride, autrefois des humains qui ont muté à cause d'un ectoparasite. Et ça nous donne des humanoïdes à la peau bleuté ou verdâtre, une sorte de bouche sur la paume de la main qui leur permet d'aspirer l'énergie vitale (soit les années) des victimes humaines. C'est ainsi qu'ils se nourrissent. Ils sont donc les grands prédateurs de cet univers, et notre équipe d'Atlantis devra leur survivre tant bien que mal, mais aussi tenter de sauver le plus de monde possible dans Pégase.

Mais ne croyez pas pour autant qu'il y a d'un côté les gentils et de l'autre les méchants. Cette série est bien plus complexe. Les humains restent les humains, et certains sont parfois très cruels (je pense notamment aux Geniis (à prononcer "Jénaï")). A tel point qu'il arrive qu'on ai pitié des Wraith et qu'on se dise qu'ils ne sont pas si monstrueux que ça. Enfin, on ne se dit pas ça longtemps quand même. Les Wraith restent la race la plus mauvais de la série. Et j'ai trouvé très intéressant que certains épisodes se penchent sur leur psychologie.

Quant aux acteurs, je les trouve tous très convaincants. Déjà ceux qui jouent un Wraith sont vraiment très bien faits ! On regrettera seulement le manque d'originalité entre eux (on a parfois l'impression de revoir un Wraith qui a été tué quelques épisodes avant). Teyla et Ronnon sont également très bien joués, et je n'ai eu aucun mal à me convaincre qu'ils n'étaient pas de notre Univers. Pour les humains qui viennent de a Terre, la plupart sont très attachants, à tel point qu'on en pleurerait bien quand certains sont rayés de la liste de la série. Mais je n'en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler ^^

Enfin, si la série est très bien menée, je regrette cependant l'essoufflement qu'on ressent vers la fin, surtout dans la dernière saison. Même si j'aurais aimé que la série dure plus longtemps, je crains que si ça avait été le cas, j'aurais fini par ne plus autant l'apprécier. Ce n'est pas rare de voir dans la dernière saison des épisodes où on se demanderait presque le rapport avec Atlantis.

Pour terminer, sachez néanmoins que même si vous n'avez pas vu Stargate SG-1 et que vous ne connaissez rien à cet série, cela n'empêche nullement de regarder Stargate Atlantis. Bien que les deux soient liées, elles restent tout de même distinctes l'une de l'autre, offrant les explications nécessaires pour comprendre l'univers de la série à ceux qui ne le connaissent pas, sans faire trop de redondance pour ceux qui connaissent déjà.

  • Points positifs :
    + pas une copie de SG-1
    + on retrouve des personnages de SG-1
    + peut se regarder sans connaître rien de Stargate
    + idée d'Atlantis, la technologie (Anciens et Wraith), l'histoire
    + personnages attachants (même des Wraith !)
    + plutôt réaliste (surtout niveau psychologie)
  • Points négatifs :
    - un essoufflement d'inspiration sur la fin de la série
    - des Wraith qui se ressemblent trop parfois
    - Teal'C semble différent de SG-1

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2018 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text