Comme un cadavre... de Pierre Stolze

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Paysage rocailleux enneigé avec deux cavaliers vêtus de capes qui se dirigent vers un édifice ressemblant à une cathérale

Titre : Comme un cadavre...

Auteur : Pierre Stolze

Nombre de tomes : 1

Nombre de pages : 355

Éditeur : Les Éditions Armada

Prix : 18€

Genre : Aventure, Religion, Architecture, Amour, Archéologie

Résumé :
L'archéologue Arthur Evans débarque discrètement sur la planète interdite Echo. Il veut éclaircir un mystère, celui de la forteresse d'Antinea, dans laquelle des architectes ont reproduit tous les types d'édifices religieux de Terra. Pour cela, Arthur devra entreprendre un périlleux voyage, se frotter à des sectes redoutables, déjouer des machinations tout en résistant aux attraits de la belle et énigmatique Circé.
E si, dès le départ, Arthur était déjà mort ? Car pourquoi, à intervalles réguliers, défilent devant lui tous les dieux et les démons du Bardo-Thödol, le livre tibétains des morts ?

Critique :
"Comme un cadavre..."

Tout d'abord, c'est le titre qui m'a attiré, j'ai tout de suite flashé sur ce titre assez tape à l’œil et accrocheur. La couverture a aussi beaucoup joué sur mon choix et oui, je suis toujours attirée par les couvertures en premier et celle-ci il faut l'avouer est très réussie.

Ensuite mon engouement s'est un peu calmé dès la première page car je ne comprenais rien. Au moment où j'écris ces lignes je me sens extrêmement stupide. Mais au fil des pages, j'ai commencé à m'habituer au style de l'auteur, au lexique et aux divinités du bouddhisme et bien sûr aux mots dont je ne comprenais strictement rien.

Il est vrai que ce livre parle beaucoup du bouddhisme et que quelques fois on est complétement perdu. On peut prendre l'exemple des "Visions" où le manque de connaissance envers le bouddhisme peut être un réel problème et peut engendrer des problèmes de compréhension, on peut très vite se sentir dépassé par toutes les références à cette religion.

Pendant la lecture, j'ai trouvé beaucoup de passages très lents et parfois, j'étais à la limite de l'ennui.

Mais malgré, ces points négatifs, j'ai quand même passé un agréable moment avec le héros du roman, Arthur Evans.

En effet, le personnage est assez intéressant, il représente un peu le stéréotype de l'européen qui part en voyage et doit s'immerger dans des cultures différentes. En effet, dès le début du livre, il apparaît comme quelqu'un de très intelligent mais qui n'essaye pas vraiment de comprendre les coutumes de sa planète d'accueil. Ce livre prône l'ouverture sur le monde et parle de l’ethnocentrisme. Ce livre nous montre (et c'est bien d'avoir cette piqûre de rappel de temps en temps) qu'à partir du moment où nous sommes dans un autre pays, nous devons faire abstraction des coutumes et des habitudes que nous avions dans notre pays natal pour s'intégrer plus facilement et ainsi mieux comprendre la civilisation de notre pays d'accueil. Nous avons tendance à faire souvent des comparaisons entre pays d'origine et pays d'accueil et nous critiquons et jugeons souvent les autres civilisations par rapport à la notre ce qui n'est pas forcément la meilleure chose à faire si l'on veut comprendre un pays.

Les paysages étaient magnifiquement bien décrits, on s'y croyait vraiment et l'auteur arrivait vraiment à me faire voyager avec lui. Les descriptions des édifices étaient splendides et on se rend vite compte que l'auteur a vraiment fait des recherches sur l'archéologie et l'architecture car son travail est vraiment peaufiné jusqu'au bout. On s'imagine la charge de travail que ça a dû être.

On apprend aussi beaucoup de choses sur le bouddhisme et les religions en générale. Rendez-vous compte que même à un moment j'ai dû aller sur internet pour taper des noms de divinités et que ce dernier ne les trouvait même pas. Sinon la terre d'accueil d'Arthur est vraiment exemplaire car elle accepte toutes les religions avec un grand respect. Elles vivent toutes en symbiose sans jamais se déchirer.

Le style de l'auteur est aussi accrocheur, un style très propre et très clair, avec une bonne dose d'humour là où il en faut. Il utilise beaucoup de mots qui ne sont pas souvent utilisés voir rarement, enfin venant d'un professeur de lettres classiques je n'en attendais pas moins. Mais du coup, j'allais quand même chercher dans le dictionnaire et j'ai donc appris grâce à ce roman beaucoup de nouveaux mots.

L'intrigue est très bien ficelée, les idées vont jusqu'au bout de leur portée, tout a un sens et le suspens est bien présent. Toutes les réponses aux questions posées au début du livre sont données au fil du temps et on comprend assez vite.

J'ai donc relativement passé un bon moment et la seule chose qui m'a vraiment bloqué, c'est toutes ces pages concernant les "Visions" où là je ramais vraiment.

Merci d'avoir lu ma critique, à la prochaine. Bye !

PS : Cette critique étant le fruit d'un SP, je remercie les Éditions Armada qui m'ont offert ce roman et qui ainsi m'ont fait passer un agréable moment. Merci !

Points positifs :
- des paysages splendides
- des question sociales et philosophiques soulevées
- un style agréable
- une intrigue bien ficelée

Points négatifs :
- des passages quelques fois très lents
- Compréhension de certains passages un peu dure si on n'a pas de connaissances spécifiques sur le bouddhisme

Share

Ajouter un Commentaire

Règle fondamentale : le Respect !

Tout commentaire aux propos injurieux, racistes, homophobes, sexistes, etc... se verra supprimé et son auteur averti ou supprimé/blacklisté si récidive !!

Merci également de commenter l'oeuvre et non la critique en elle-même.


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text