Cinquante Nuances, Tome 1 : Cinquante Nuances de Grey de E. L. James

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

 

Cinquante nuances, tome 1 : Cinquante nuances de Grey E. L. James

Titre: Cinquante Nuances, Tome 1 : Cinquante Nuances de Grey

Titre original : Fifty Shades, book 1: Fifty Shades of Grey

Auteur : E. L. James

Nombre de tomes : Saga en 3 tomes :

Nombre de pages : 551

Éditeur : Editions JC Lattès

Éditeur original : Editions The Writer's Coffee Shop Publishing House

Prix : 17€

Genre : Romance

Résumé : Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Critique : Oui, vous avez bien lu le titre. Oui, j'ai succombé à la curiosité, mais c'est à cause de Roci ! Je ne connaissais même pas ce titre avant qu'elle m'en parle. Et non, ce n'est pas moi qui ai fait le résumé, donc la première ligne ne résume absolument pas mon avis (même si, comme vous pourrez le constater, ce n'est pas totalement faux). En revanche, je tiens à éclaircir un point avant de réellement critiquer ce livre : ce n'est pas mon premier roman érotique. Et je parle bien de roman, pas d'histoires qu'on peut trouver sur internet en cherchant 2 minutes. Mais bon, comme le premier (celui-ci étant le deuxième) n'était pas non plus de la grande littérature... (Harry Peloteur et la braguette magique : rien que le titre vous mets dans l'ambiance de l'enfer que ça a été de le lire, je suis sûre)

Revenons-en à nos moutons. Ou plutôt à nos nuances. Le titre est pas franchement top et j'ai pas vraiment compris cette histoire de nuance. Mais le jeu de mot était tout de même bien trouvé entre le nom d'un des personnages principaux et la couleur gris en anglais. Quoique sans doute trop facile.

Avant de lire le livre, j'ai lu quelques morceaux d'avis par-ci, par-là. J'ai souvent lu qu'il y avait beaucoup de répétitions, et j'avoue que j'ai trouvé ça très lourd également. Entre la tête penchée sur le côté, les sourires ironiques (l'auteure ne doit d'ailleurs pas bien connaître la signification de ce mot...), les gros mots à tout bout de champ (merde, putain, bordel, voire quelques mixes de tout ça) et d'autres choses que je n'ai pas forcément relevées, on est servi en terme de redondance. Sans parler de ce contrat qu'on peut lire, relire et rerelire ! Déjà qu'une fois c'est chiant, mais alors trois, j'avais juste envie de passer les pages.

Le temps employé m'a longtemps déstabilisée aussi. J'ai rarement lu une histoire écrite au présent, et encore moins un roman complet. C'est vraiment bizarre, mais au bout de quelques chapitres on finit par s'y habituer et ne plus faire attention. Mais le pire, ce sont sans doute ces petits détails qui cassent clairement l'ambiance selon moi.

Je vais prendre l'exemple qui m'a le plus choquée. Honnêtement, imaginez un homme d'affaire, jeune (27 ans), beau, séduisant, à tomber par terre, habillé de façon assez classe avec... Des Converses ???!!! O_O WTF ?! Mais qu'a bien pu avaler l'auteure pour imaginer ça ? Tous ces petits détails qui nous mettent un coup dans l'ambiance "adulte" pour d'un coup nous faire nous écraser comme des m*rdes dans le domaine du ridicule et de l'ado. Non franchement, moi ça me coupait juste l'envie.

Les scènes de sexe sont, à mon goût, un peu trop présentes. Oui, ok, on a compris, ils sont jeunes et vigoureux et ils aiment baiser. Et oui, je sais, c'est un livre érotique. M'enfin bon, avoir quasiment une scène à chaque chapitre, était-ce vraiment indispensable ? On pourra tout de même noter l'effort d'imagination qui fait qu'on a rarement deux scènes qui se ressemblent.

Pour ceux qui ne sont pas au courant, Cinquante nuances de Grey était à la base une fanfiction Twilight. Et on peut facilement faire le rapprochement pour quelques personnages. Du coup, niveau originalité, on repassera...

Quoiqu'il en soit, malgré ces défauts, qui montrent clairement que l'auteure est très peu expérimentée dans l'écriture, je mentirais si je vous disais que je n'ai pas apprécié la lecture. Trois jours de lecture, intensive, m'auront suffis à venir à bout de ce roman. Et comble de l'horreur, j'ai envie de lire la suite. Devrais-je aller me faire soigner ?

Bon, je suis quand même un peu méchante là, parce que s'il y a beaucoup à redire sur la qualité de cette histoire, il faut avouer que l'auteure sait faire monter la sauce (je parle du suspens, enfin !!). On a envie de savoir ce que cache ce cher Monsieur Grey. On a envie de savoir ce qui lui ai arrivé, pourquoi il refuse d'être touché, et on a aussi envie d'en savoir un peu plus sur "Mrs Robinson".

Bref, ce n'est pas de la haute littérature, y a de gros défauts, mais ça se laisse facilement lire avec un certain plaisir. Et surtout une grosse curiosité comme la mienne... (elle me perdra celle-là !) J'attends impatiemment la suite ! (vais-je pré-commander ? Telle est la question)

  • Points positifs :
    + Du suspens
    + Un Monsieur Grey qui donne envie d'en savoir plus
    + Ca reste assez plaisant à lire (ok, c'est la curiosité qui parle, j'avoue...)
  • Points négatifs :
    - Des répétitions, des répétitions et encore des répétitions. J'ai dit des répétitions ?
    - Trop de sexe tue le sexe
    - Des détails brouillons (j'ai toujours pas digéré le coup des Converses...)
    - Une base sur Twilight qui rend le fond beaucoup moins original qu'il aurait pu l'être

[Site officiel]

Share

Ajouter un Commentaire

Règle fondamentale : le Respect !

Tout commentaire aux propos injurieux, racistes, homophobes, sexistes, etc... se verra supprimé et son auteur averti ou supprimé/blacklisté si récidive !!

Merci également de commenter l'oeuvre et non la critique en elle-même.


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text