Cytise, femme-pirate d'Adeline Neetesonne

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Cytise, femme-pirate

Titre : Cytise, Femme-pirate

Auteur : Adeline Neetesonne

Nombre de Tomes : 1

Nombre de pages : 421

Éditeurs : Editions Terriciaë, Collection Maïatalba

Prix : 23€

Genre : Fantastique, Sentimental (Adultes et Adolescents)

Résumé :

Dans l’Angleterre du XVIIIème siècle, la petite Cytise a été retrouvée seule sur le port de Plymouth, puis adoptée par un riche bourgeois. Devenue adulte et n’ayant conservé aucun souvenir de sa tendre enfance, la jeune femme tentera de retrouver ses parents biologiques. Ses seuls indices – la cicatrice d’une vieille brûlure et des rêves récurrents – la mèneront jusqu’au Nouveau Monde où, seule, elle devra survivre tout en tentant de retrouver sa famille. Elle finira par se mêler à un équipage de flibustiers et découvrira la signification de son étrange cicatrice. Son père, le plus vil pirate de la mer des Caraïbes, lui avait infligé cette blessure en un rituel barbare, afin de voir sa fille posséder les pouvoirs de la déesse grecque Amphitrite, maîtresse des monstres marins, et d’assurer ainsi sa domination sur tous les océans. Mais Cytise refusera de profiter de ces dons et fera tout son possible pour échapper à son propre père, avec l’aide de son loyal équipage de pirates et, plus particulièrement, du lieutenant Jack Sandman dont elle tombera éperdument amoureuse. Avec son soutien, elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs et à devenir une véritable femme-pirate, à la fois redoutée et respectée.

 

Critique :

Certaines petites filles rêvent de devenir une princesse, d'autre se seraient mieux vue dans le rôle d'une pirate : Cytise. Belle et rebelle, Cytise ne mâche pas ses mots malgré son éducation bourgeoise. Elle n'hésite pas à désobéir à son père ou à un commodore de la Marine Royale anglaise et à monter clandestinement sur un bateau, qui sera le vrai début de son aventure. Et cette histoire n'est pas pour les petites filles.

Le roman ne souffre d'aucun temps-mort, la lecture est haletante : jamais on ne s'ennuie, jamais on ne saute de lignes à cause de descriptions interminables. Si vous le faites, vous allez être obligé de retourner quelques lignes en arrière pour comprendre pourquoi tout vient de changer d'un coup. Ce que je reprocherai néanmoins, c'est que, parfois, le passage d'un point de vue à un autre est un peu difficile à saisir. On ne fait pas de pause dans ce roman, on ne peut pas, quand il y a une question de résolue, plusieurs autres arrivent en plus de celles que l'on se posait déjà. (Bon, si, quand on est fatigué, on peut bien s'arrêter à la fin d'un chapitre, mais vous n'y arriverez pas en plein milieu)

Les personnages sont très attachants et vraiment surprenants. Quoique 'John' et 'Jack' soient des prénoms très (trop) courant à l'époque où se déroule l'histoire, ceux que nous découvrons ne sont pas que de simples pirates, mais je n'en dirais pas plus. Les personnalités sont particulièrement bien menées. L'attitude de Cytise est cohérente tout au long du roman, celle des autres personnages aussi, d'ailleurs. Il n'y a aucun faux-pas dans ces personnages, ils sont bien travaillés. Même les personnages les plus secondaires, comme Gwladys, Lisa et Tamara ont un caractère forgé comme il se doit.

De tout évidence, la romance entre Cytise et Jack était courue d'avance dès leur rencontre, les hauts et les bas de cette romance beaucoup moins, ce qui fait son effet quand on croit à plusieurs reprise que cette fois c'est la bonne, ils se séparent. Et bien non ! Bon, à part qu'ils se mettent ensemble très vite, qu'ils se marient très vite, cela reste compréhensible au vu de leur situation. Ah, si vous avez un cœur de guimauve comme le mien, il vous arrivera d'avoir la larme à l’œil, ou même de pleurer, que ce soit de bonheur ou non.

Le plus gros bémol que je trouve à cette histoire, c'est sa fin. J'ai été très déçue de la fin, j'ai presque eu l'impression que l'auteur ne savait plus quoi faire, qu'elle se trouvait coincée avec son personnage et qu'elle se savait pas trop comment finir. Je ne dirai pas qu'elle a choisis la solution de facilité, parce que de mon point de vue, la solution de facilité est celle contraire à ce qui se passe à la fin (non, je ne parle pas de la mort du personnage). Je pense que le personnage ne peut pas se plaire dans la situation finale où elle est, pas trop longtemps en tout cas. En y repensant, peut-être aurions-nous pu avoir un épilogue de quelques années plus tard, personnellement, ça aurait calmer ma frustration en lisant la fin.

  • Points positifs :
    • Les personnages sont attachants et très bien travaillés.
    • Il n'y a aucun temps-mort
    • Les chapitres sont juste à la bonne longueur, ni trop court, ni trop long
  • Points négatifs :
    • Ne pas lire le résumé de l'éditeur : malheureusement, il gâche un peu la lecture et nous en dévoile trop. (Quoique j'accorde bien volontiers qu'en dire moins n'aurait peut-être pas été alléchant)
    • L'impression de fin bâclée, comme si l'auteur en avait eu marre.

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2021 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text