Bewitch the dark 2 : La morsure de la passion de Michele Hauf

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Détails

Lu à partir de l'édition numérique

Titre : Bewitch the dark 2 : La morsure de la passion

Titre original : Bewitch the dark 2 : Kiss Me Deadly

Auteur : Michele Hauf

Nombre de tomes : 5 (en cours ?)

  • L'amant de la pleine lune (From the dark)
  • La morsure de la passion (Kiss Me Deadly)
  • Racing the moon, une nouvelle dans l'anthologie Midnight Cravings
  • L'impossible étreinte (His Forgotten Forever)
  • Les amants du crépuscule (The Devil to Pay)

Nombre de pages : 280

Editeur : Harlequin

Editeur original : Harlequin

Genre : romance paranormale

Prix de l'édition papier : 4,90 euros (épuisé)

Prix de l'édition numérique : gratuit à l'heure où j'écris cette critique

Machine de test : Cybook Orizon

Format du fichier utilisé : Epub

DRM : sans

Résumé : Depuis qu'un combat sans fin les oppose, le sang des sorcières est fatal aux vampires. Pourtant, l'un d'entre eux, Nikolaus Drake, a survécu à ce poison mortel. Devenu invincible, il n'a plus qu'une idée en tête : se venger de Ravin Crosse, la sorcière qui a failli le tuer. Mais il est loin de se douter qu'il va se retrouver lié malgré lui à celle qu'il hait le plus au monde. Car, s'étant introduit chez Ravin, il absorbe par mégarde un philtre d'amour qui ne lui était pas destiné... et tombe en quelques secondes amoureux de celle qu'il s'apprêtait à abattre. Pure sorcellerie, simple hasard, ou manœuvre diabolique, il ne connaît pas la cause de l'étrange état dans lequel il est plongé. Ce qu'il sait en revanche, c'est qu'aimer une sorcière est un crime chez les vampires et que, désormais, il va devoir combattre ses semblables pour défendre deux vies : la sienne et celle de Ravin qui lui est devenue si précieuse...

Critique :

Harlequin qui offre des livres gratuitement, même quand on est aussi sceptique que moi, ça ne se refuse pas ! Comme on m'avait dit que La morsure de la passion est un bouquin sympatoche, je me suis jetée dessus. Première déception, ou plutôt dernière déception car je m'en suis aperçue après avoir lu : il s'agit en fait d'une série, chose qui n'est pas du tout expliquée, merci beaucoup Harlequin. Le problème, c'est que si je me fie au site de l'auteur un peu bordélique, Kiss me deadly est le second volume de la série... Youpi ! Je n'ai pas eu le temps de lire le premier volume, mais ça explique peut-être pourquoi on est un peu balancé directement dans l'action, comme si on était déjà censé connaître l'univers. De même, la fin est ouverte et laisser pas mal de choses en suspend. Des choses plutôt intéressantes même.

Mais passons au bouquin en lui-même. La morsure de la passion est pour moi l'exemple typique du bouquin qui commence très mal, parvient à briller par moment mais retombe trop souvent dans la facilité la plus totale.

Tout d'abord, le début est cousu de fils blancs. J'ai éclaté de rire durant la scène où Ravin s'asperge fortuitement (non mais vraiment...) de son précieux philtre d'amour au moment où le vampire qui veut la tuer débarque chez elle. J'ai refermé le bouquin pendant quelques semaines en me disant "Harlequin, ce n'est vraiment pas pour moi, comme je le pensais". Cependant, je m'y suis remis cette semaine car je n'aime pas déclarer forfait. Nikolaus vient donc pour tuer Ravin au même moment, boit son sang contaminé par l'élixir et tombe sous son charme. S'ensuit une situation improbable : Ravin haït les vampires, mais est incapable de tuer Nikolaus et accepte, sans trop de difficulté, de coucher avec lui. Pourquoi ? Comment ? On n'aura jamais d'explications plausibles sur cette faiblesse qui permet peu à peu à Ravin de s'enticher de lui. Magie à la Harlequin, sans doute. S'ensuit donc de longs chapitres de roucoulades à base de "tu m'aimes car tu es ensorcelé" "oui, je sais, mais je ne peux pas m'en empêcher alors que tu es mon ennemie mortelle" "tu es mon ennemi mortel aussi mais ça me rend toute chose quand tu me touche, même si l'élixir n'a aucun effet sur moi. Je devrais te tuer." "ohlala, oui, c'est mal qu'un vampire aime une sorcière, les membres de ma tribu vont me massacrer s'ils l'apprennent, mais je veux te toucher encore". C'est comme ça à peu près jusqu'à la fin. Les deux héros répètent tout le temps les mêmes choses, se posent sans cesse les mêmes questions, ont les mêmes discussions à quelques exceptions près, bref, c'est chiant à lire, j'ai eu l'impression d'avoir lu certains passages cinq fois et ce ne sont pas les scènes de sexe édulcorées qui m'ont réveillée.

Malgré tout, La morsure de la passion réserve de bons moments qui méritent le coup d'oeil. Généralement quand les deux amoureux ne sont pas ensemble. Le Diable, par exemple, est un personnage haut-en-couleur qu'on aimerait voir apparaître plus souvent dans l'histoire. Les dialogues sont plutôt piquants. J'ai aussi apprécié que les personnages ne soient pas manichéens, qu'ils aient des raisons pour agir comme ils le font. A l'exception de Nikolaus qui, en dehors de son envie de tout contrôler, reste globalement un gentil vampire plein de bons sentiments comme on les déteste, ils ne sont ni tout à fait bons ou mauvais. Tout ne se finit pas bien non plus pour certains personnages. A la fin, même si l'amour finit quand même par triompher, tout n'est pas si happy que ça.

Même si j'ai des réserves à cause des passages amoureux totalement abrutissants, je pense que ça peut-être un bouquin vampirique sympathique à lire si on est capable d'encaisser les scènes d'amûuuur et que l'on garde à l'esprit que c'est du divertissement avant tout !

Niveau trad, ça me paraît correct, même si je n'ai pu parcourir en VO que les deux premiers chapitres que l'auteur a mis sur son site. L'édition numérique est sans DRM mais je ne sais pas si c'est une habitude d'Harlequin ou si c'est seulement parce qu'ils offrent gratuitement le livre pour le moment.

Points forts :

  • personnages pas trop manichéens
  • dialogues piquants
  • la fin, pas forcément très "happy end"

Points faibles :

  • Les scènes d'amour abrutissantes et répétitives entre Ravin et Nikolaus
  • Nikolaus, un poil agaçant dans sa tendance au pacifisme
  • c'est du divertissement, faut pas trop en demander non plus

Share

Ajouter un Commentaire

Règle fondamentale : le Respect !

Tout commentaire aux propos injurieux, racistes, homophobes, sexistes, etc... se verra supprimé et son auteur averti ou supprimé/blacklisté si récidive !!

Merci également de commenter l'oeuvre et non la critique en elle-même.


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 5 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text