Le cercle des immortels - Dark Hunters 2 : Les démons de Kyrian de Sherrilyn Kenyon

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Titre : Le cercle des immortels - Dark Hunters 2 : Les Démons de Kyrian

Titre original : Dark Hunters 2 : Night Pleasures

Auteur : Sherrilyn Kenyon

Nombre de tomes : Saga en 33 volumes (romans, nouvelles et autres), encore en cours :

  • L'homme maudit
  • Les démons de Kyrian
  • La fille du shaman
  • Le loup blanc
  • La descendante d'Apollon
  • Jeux nocturnes
  • Prédatrice de la nuit
  • Péchés nocturnes
  • L'homme-tigre

[Liste complète des VO]

Nombre de pages : 314

Editeur : J'ai lu (collection Crépuscule)

Editeur original : St. Martin's Paperbacks

Prix : 6,50

Genre : romance paranormale

Résumé : Les dieux ont donné au prince Kyrian de Thrace beauté, force et goût du plaisir. Suite à une trahison, celui qui aurait pu dominer le monde est devenu le Maître des Ténèbres. Selon la légende, seul l'amour d'une femme pourra le ramener à la lumière... Assez ! Amanda en a plus qu'assez de sa famille d'hurluberlus. Enfin, de sa mère et de ses sueurs. Bien sûr, elle les adore, mais elle a plus d'affinités avec son père. Il ne parle pas aux esprits, lui, il n'est pas télépathe, il ne chasse pas les vampires pour se distraire... Amanda est comme lui : rationnelle. Elle veut l'être et mener une vie normale. Mais quand on vous kidnappe, qu'on vous assomme, qu'on vous enferme et que vous reprenez conscience enchaînée à un guerrier blond vêtu de cuir, aux muscles d'acier et aux yeux couleur d'orage, allez donc le renvoyer dans son monde parallèle !

Critique :

Je n'ai pas pu résister...

La couverture est tellement laide. Le résumé tellement ridicule. Oui, c'est de la perversion pure...!

Et puis, j'étais curieuse de voir ce que pouvais donner - ou ne pas donner - ce second volume, puisque l'histoire du dénommé Kyrian est liée à celle de Julien, le héros du premier. D'ailleurs, on retrouve certains protagonistes, comme Selena, la voyante qui offrait Julien à Grace. J'avais aussi lu ici et là que Les démons de Kyrian était en fait le véritable premier volume ou, du moins, celui qui pose concrètement les bases de l'univers de la série. Ne rigolez pas, mais c'était censé être plus profond.

Autant dire que ça commence bien en matière de cliché : Amanda, la soeur donc, est du genre discrète et s'habille en jean (ce qui veut dire "sac" dans le langage de ce type de roman) afin de "rester dans l'ombre". Plus encore, elle est écoeurée par les hommes et estime qu'elle perd son temps avec des bons à rien, au point de vouloir se consacrer qu'à son travail. La pauvre Amanda : des milliers de milliers de mecs à La Nouvelle Orléans et pas moyen d'en trouver un qui lui aille. Si ce n'est pas de la mauvaise volonté, ça ! Quoi qu'il en soit, il lui faut évidemment trouver un immortel serial baiseur  pardon, un ténébreux à l'organe dur, euh, au coeur tendre pour arranger ses soucis sentimentaux. Tout point commun avec le volume 1 est bien entendu fortuit.

Que Kyrian de Trace soit un copié collé de Julien dans le volume 1, à trois cicatrices près, n'est aussi qu'un hasard. Le pauvre beau gosse maudit n'a jusqu'à présent jamais rencontré l'amour. Même sa femme l'a trahi. Bien entendu, Amanda est différente. Pour la première fois en deux mille ans, il rencontre son âme soeur. De ce fait, il aimerait bien faire des choses mouillées avec mais il a peur de la blesser, étant donné qu'il est un peu vampire et étant donné qu'il est un peu condamné à la solitude en tant que Chasseur de la Nuit.

Si l'homme maudit était déjà un roman rempli de défauts, au moins sa première partie laissait planer le doute quant aux talents d'écrivain de Sherrilyn Kenyon. Malgré les clichés, ce n'était pas horrible à lire. Hélas, Les démons de Kyrian est plus mal fagotté encore. C'est plat, plein de dialogues recyclés ad nauseaum dans les bouquins du genre, plein de personnages caricaturaux et/ou sans personnalité et j'en passe. Kenyon ne manque pourtant pas d'idées intéressantes mais elles sont gâchées par une absence d'ampleur quelconque, que ce soit au niveau de la mise en scène (moins dramatique, ça n'existe pas) ou bien de la psychologie des personnages ou bien dans les dialogues. Bref, c'est nul, très nul.

Arrivée au moment où Amanda est chez Grace et Julien, j'ai commencé à me dire qu'il y avait un truc qui clochait et j'ai été pris d'un doute concernant la traduction. Certains passages sonnaient tellement faux que je ne pouvais pas croire que l'auteur soit capable de se fourvoyer à ce point. J'ai donc été chercher le texte original  - version peu légale, je dois l'avouer - et j'ai comparé plusieurs pages. J'ai été si choquée par les différences entre le texte original et la version française que je n'ai pas pu m'empêcher de reproduire deux extraits ici (j'ai essayé de ne pas faire d'erreur en recopiant mais si vous en voyez...) :

"I say we should stake him to an anthill and throw little pickles at him."
Amanda Devereaux laughed at Selena's suggestion. Leave it to her big sister to make her laugh, no matter the tragedy.Which was exactly what had her sitting at Selena's tarot card and palm-reading table in Jackson Square on a cold Sunday afternoon, instead of lying in bed with the covers pulled over her head.
(l'original, début du chapitre 1)
- Il faudrait l'attacher sur une fourmillière et l'enduire de confiture, proposa Selena.
Amanda Devereaux sourit : en dépit de la catastrophe qui venait de lui tomber sur la tête, sa soeur aînée parvenait à l'amuser. Pour chasser ses idées noires, elle était venue rendre visite à Selena sur son stand de Jackson Square, là où sa soeur lisait les tarots et décryptait les lignes de la main.
(la version française officielle)

Mr. "Do Me" Gorgeous Man is a vampire!
"Oh no, no, no."Amanda's entire body shook from terror and it took every piece of self-control she possessed not to launch into a screaming fit. "Are you going to suck my blood?"
He arched a sardonic brow. "Do I look like a lawyer to you?"
She ignored his sarcasm. "Are you going to kill me?"
His face completely unamused, Hunter sighed irritably. "If I intended to kill you, don't you think you'd already be dead?"
He stepped closer to her and offered her a wry, evil grin she knew was meant to intimidate her. And boy howdy did it work.
He lifted his free hand up to stroke the skin of her neck where her jugular was. The feather-light touch sent chills over her. "Come to think of it, I could just suck you dry, then gnaw your hand off with my fangs and be free."
Her eyes widened in terror.
"But lucky you, I have no intention of doing that, either."
(l'original, début du chapitre 3)
Amanda crut défaillir : non ! Cela ne pouvait pas être vrai ! Cet homme si séduisant ne pouvait pas être un vampire !
Horrifiée, elle dut faire appel à tout son sang-froid pour ne pas se mettre à hurler.
- Vous... vous allez boire mon sang ?
Il la regarda d'un air moqueur.
- Vous allez me tuer ? insista la jeune femme.
L'air moqueur se mua en une expression courroucée.
- Si j'avais l'intention de vous tuer, ne pensez-vous pas que vous seriez déjà morte ?
De nouveau, la mine de l'homme se modifia, et un sourire sardonique se dessina sur ses lèvres. Amanda comprit qu'il cherchait à l'impressionner. Et il y  parvenait, d'ailleurs : à son corps défendant, elle se mit à trembler.
Il tendit la main et posa deux doigts sur sa jugulaire, puis la caressa doucement, d'une caresse aussi légère que l'effleurement d'une plume.
- Réfléchissez un peu, petite : il me suffirait de vous vider de votre sang, de sectionner ensuite votre poignet d'un coup de dent, et je serais libre... Plus de menottes ! Mais je ne veux pas vous faire du mal.
(la version française officielle)

Vous remarquerez de nombreuses divergences dans mon premier extrait, mais le second est bien plus parlant. Même sans comprendre à 100% la version anglaise, vous pouvez constater que certaines répliques disparaissent ("do I look like a lawyer to you?" / "est-ce que j'ai l'air d'un avocat pour toi ?") ou sont modifiées. La narration elle-même n'a plus rien à voir. Des passages sont intervertis ou inventés. Ce n'est pas de la traduction. C'est de la réécriture.

Est-ce que le roman de Kenyon est meilleur en VO ? Je n'en sais rien. Je ne l'ai pas lu. Ce qui est sûr, c'est que cette version française est honteuse.

Points forts :

  • La VO

Points faibles :

  • La VF
  • La grognasse de l'enfer en couv'

Share

Vous ne pouvez pas poster de commentaires. Veuillez vous identifier ou créer un compte pour cela.

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text