Yakuza sur PS2

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Jaquette Yakuza Titre :
Yakuza

Titre original :
Ryu ga Gotoku [Japon] / Like A Dagon [États-Unis]

Éditeur :
SEGA

Développeur :
SEGA

Date de sortie en France :
15 septembre 2006

Série :
Yakuza 2 [PS2]
Yakuza 3 [PS3]
Ryu ga Gotoku Kenzan [PS3 - Japon uniquement]
Yakuza 4 [PS3]
Kurohyô : Ryu ga Gotoku Shinshô [PSP - Japon uniquement]
Yakuza of the End [PS3 - Japon uniquement]

Prix :
A partir de 8€ [Prix argus du jeu vidéo]

Genre :
Action

Rating :
PEGI 18+ [Violence / Langage grossier]

Online :
Non

Bande Annonce :

Résumé :
1995. Kazuma Kiryu, le "Dragon de la Famille Dojima", travaille pour la famille Dojima, affiliée au clan yakuza des Tojo, et menée par le patriarche Sohei Dojima. Kazuma partage sa vie entre ses devoirs de yakuza et ses amis, Akira Nishiki, également yakuza, et Yumi, une amie d'enfance et la femme qu'il aime.
Un soir, Sohei Dojima tente de violer Yumi et est abattu par Nishiki. Yumi reste sous le choc et Kazuma, pour couvrir ses amis, endosse la responsabilité du meurtre de Dojima, se retrouvant condamné à 10 ans de prison.

2005. Kazuma sort enfin de cellule. Mais, autour de lui, le monde et son entourage ont changé.
Akira a fondé sa propre famille au sein du clan Tojo, la famille Nishiki. Yumi a disparu. 10 milliards de yens ont été volés aux Tojo. Une petite fille de 10 ans, Haruka, cherche sa mère.
Comment ces éléments sont-ils liés ? Qui est derrière tout ça ? Seul Shintaro Fuma semble pouvoir apporter des débuts de réponse à Kazuma, qui va mener l'enquête à sa façon pour faire la lumière sur cette affaire qui menace de détruire le clan Tojo.

Critique :
Yakuza est donc un jeu d'action/aventure qui se propose de nous plonger dans l'univers des Yakuzas. Et grâce au romancier Seishu Hase qui a écrit le scénario, c'est parfaitement réussi. Dès le prologue, on se retrouve directement plongé dans le milieu, à travers une ambiance réaliste, quelque part entre Takeshi Kitano et Takashi Miike, et on apprend les bases du jeu.

Des combats nerveux et efficaces, à la jouabilité vite maîtrisée, débarquent rapidement, puis on arrive en ville, dans un environnement semi-ouvert. On se déplace où l'on veut, comme on veut, entre flânerie, missions secondaires, combats aléatoires, et missions du scénario. Scénario qui réserve son lot de surprises, au passage, jusqu'à une magnifique séquence finale.

Yakuza a d'ailleurs une parenté, en plus de l'héritage de Shenmue, vers le RPG.
En effet, en plus de la simple existence des combats en pleine rue et des missions secondaires, Kazuma gagne des points d'expérience en se battant et en remplissant des missions. Lesquels points lui permettent de débloquer différentes compétences actives ou passives très utiles en combat (il existe également la quête annexe du vieux Komaki, entièrement dédiée à un entraînement).

Le quartier de Kamurocho regorge de choses à faire, et il n'est pas rare de s'arrêter dans un restaurant ou un bar, voire dans une boîte à hôtesses, pour profiter des aspects de la vie tokyoïte, sans chercher à avancer.
Nous ne sommes pas dans un GTA, c'est moins ouvert et complet, mais il y a largement assez pour s'occuper.

Entre le scénario et ces éléments annexes, vous passerez pas mal de temps sur le jeu si vous accrochez.

On signalera quand même des animations assez rigides pour certaines et quelques soucis d'aliasing, mais c'est bien tout ce qu'il y a à reprocher à Yakuza.
Éventuellement, on pourra lui reprocher, pour les plus tâtillons, l'absence de doublage japonais, la version française du jeu profitant, comme l'américaine, d'un doublage anglais par des stars US. Côté textes, c'est en français.
Dès l'épisode 2, on a droit à du doublage japonais, mais là, ça devient sous-titré anglais. La faute aux ventes du premier, très faibles, et ne justifiant donc pas de payer une traduction pour SEGA.

En tout cas, ce premier jeu a de quoi satisfaire tout le monde, si tant est que ambiance et traitement accrochent.

  • Les plus :
    - Ambiance parfaite
    - Scénario maîtrisée
    - Jouabilité vite assimilée
    - Jeu très fluide
    - Combats violents et nerveux
    - Personnages marquants (notamment Goro Majima)
  • Les moins :
    - Présence d'aliasing
    - Interactions relativement limitées, ce n'est pas du GTA
    - Animations assez rigides
    - Temps de chargement lors d'un changement de rue/écran (caméra fixe dans les rues)
    - Pas de doublage japonais

Share

Commentaires   

 
Roshieru
0 #1 Roshieru 13-06-2011 09:00
Je n'ai jamais fait le premier mais j'aime beaucoup le second (qui propose un résumé du premier si j'ai bonne mémoire). C'est la seule série qui me ferait acheter une PS3 et une PSP (à bas prix). Pourtant, qu'est-ce que je me suis emmerdée devant le GTA qu'on m'avait prêté sur PS2 ! Je n'ai vraiment pas accroché à l'univers et finalement je trouvais la ville très vide. Je préfère Yakuza malgré son côté old school. C'est complètement WTF, très dans la lignée du mythe du yakuza "romantique", et y a des tas de trucs improbables comme la quête pour devenir host, mais c'est justement ça que j'aime X)
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
Lonewolf
0 #2 Lonewolf 13-06-2011 10:15
C'est très japonais, en fait, Yakuza ^^
HTA, c'est tout à fait autre chose (et j'en suis aussi amateur :P).

Et, oui, les épisodes, à partir du 2, proposent un résumé des précédents ^^

Pour la PSP, y en a qu'un, encore, dessus, et il existe qu'en japonais... J'aimerais une sortie occidentale du Kenzan, le premier sur PS3, avant Yakuza 3, mais je crois qu'on peut rêver, là -__-
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
Roshieru
0 #3 Roshieru 13-06-2011 14:18
Hélas... Même si je me débrouille de mieux en mieux en japonais, je dois dire que dans Yakuza 2, avoir des st en anglais, ça aide ! Mais ce qui est énervant, c'est qu'ils ont retiré du contenu dans le 3 pour l'Occident, si j'ai bonne mémoire... Le mini-jeu historique, je m'en tape, mais le mini-jeu d'hôtesses ! >o
Citer | Signaler à l’administrateur
 

Ajouter un Commentaire

Règle fondamentale : le Respect !

Tout commentaire aux propos injurieux, racistes, homophobes, sexistes, etc... se verra supprimé et son auteur averti ou supprimé/blacklisté si récidive !!

Merci également de commenter l'oeuvre et non la critique en elle-même.


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 6 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2014 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text