Un destin clément de Natsuki Sumeragi

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Titre : Un destin clément

Titre original : Rensen Hana no koe yowa (恋泉 花情曲余話)

Auteur : Natsuki Sumeragi

Nombre de tome : 1

Editeur : Akata

Editeur original : Kadokawa

Prix : 7,95 euros

Genre : josei fantastique, folklore chinois

Résumé : Alors qu'il était venu en ville pour passer le concours mandarinal, le naïf Fan Ting-Lan a tout perdu en ayant cru les belles promesses d'une courtisane. Fort heureusement, monsieur Song accepte de l'héberger chez lui. Sa demeure est surnommée le Royaume des pivoines, parce que grâce à son étrange femme les pivoines qui y poussent sont uniques. Fan Ting-Lan, tenté par l'argent promis par un homme, vole l'une d'entre elles. Peu à peu, Fan Ting-Lan tombe dans un terrible engrenage. De son côté, madame Song, l'esprit des fleurs, a fort à faire : un homme riche convoite le jardin de son ami, le vieux Qiu Xian.

Critique :

On va faire court, pour changer !

Un destin clément est la préquelle de La voix des fleurs. Comme dans ce dernier, Natsuki Sumeragi mêle à nouveau histoire de la Chine ancienne et mythologie. S'il a été écrit en 1998, soit 7 ans après le "premier volume", le style de Natsuki Sumeragi n'a pas particulièrement évolué entre deux. Ce qui n'est pas vraiment un défaut, tant La voix des fleurs était déjà abouti. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé certains personnages de La voix des fleurs dans de nouveaux récits toujours aussi poétiques, subtiles et bien écrits. Graphiquement, c'est encore réussi et on sent que Natsuki Sumeragi s'est encore adonné à un vrai travail de documentation pour recréer les costumes et les villes de l'époque. Mais en même temps, elle évite de surcharger ses planches et n'hésite pas à opter pour un style épuré, particulièrement visible dans l'ultime nouvelle, La renarde maléfique. Bien sûr, Un destin clément, comme La voix des fleurs, ne plaira pas à tous. Il n'y a pas d'action et, même si les sentiments des personnages sont bien décrits, sans jamais d'exagération, ça parle surtout d'amour et le rythme est relativement lent. L'aspect fantastique est aussi très léger, puisque les esprits célestes ont une apparence tout à fait humaine. Maintenant, si vous aimez les légendes chinoises, le style de Natsuki Sumeragi devrait vous conquérir comme il m'a conquit.

Hormis au niveau du papier, assez fin et qui tend à jaunir avec le temps, l'édition d'Akata est assez honorable. Je regrette tout de même une police pour la narration manquant d'élégance et quelques petites coquilles dans le texte. Par ailleurs, les quelques planches originellement en couleur passent assez mal. Ceci dit, j'ai vu pire chez certains éditeurs, pour un prix équivalent ou plus élevé.

Points forts :

  • Le dessin
  • La narration subtile et poétique
  • Retrouver les personnages de La voix des fleurs

Points faibles :

  • Peu d'action, et surtout de l'amour

Share

Vous ne pouvez pas poster de commentaires. Veuillez vous identifier ou créer un compte pour cela.

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text