Student Affair de Row Takakura

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Titre : Student Affair

Titre original : Seitô no Shuchô Kyôshi no Honbun (生徒の主張 教師の本分)

Auteur : Row Takakura

Nombre de tome : 1

Editeur : Asuka

Editeur original : Enterbrain

Prix : 9,95 euros

Genre : Boys Love (ou yaoi, c'est comme vous voulez)

Résumé : A travers six histoires, Row Takakura explore l'amour boys love en passant par les relations clichées professeur/élève, frère/frère ou client/prostitué. Si avec ça vous n'avez pas envie de lire ! Hein ? Je n'ai pas l'air très convaincante ?

Critique :

(écrite le 21 juillet 2009 sur mon ancien blog, ré-actualisée pour Edenia)

Pas la peine de vous laisser dans un suspens insupportable : ce Student Affair est une horreur. Ce qui n'est pas vraiment un scoop pour qui aura acheté la version américaine (... But, I'm your teacher) lorsque l'édition française n'existait pas encore. Oui, j'avoue. Je croyais trouver quelque chose d'aussi distrayant que le sympathique Pure Love.

On a le droit à un premier segment de deux nouvelles sur l'histoire d'amour ô combien originale et passionnante d'un élève légèrement harcelleur et de son professeur qui passe son temps à rougir comme la première des pucelles devant son chevalier. Sauf qu'on n'est pas dans un roman courtois et que tout se termine très vite en partie de jambes en l'air.

Puis s'ensuit une autre nouvelle où, comble de l'originalité, est dépeint une histoire d'amour entre deux élèves ! Le très beau blond prince du lycée et le moins beau blond lycéen insignifiant. Sauf qu'histoire d'ajouter un peu de piquant, ils sont issus d'une sorte de famille recomposée. Scandaaaaaaaaale ! Le prince semble avoir un trouble obsessionnel avec les fleurs qu'il met entre ses dents pour paraître romantique. Pendant ce temps, le minot fond d'amour pour son "frère". S'il continue comme ça, il n'y aura plus qu'une tache collante par terre. Evidemment, tout se termine dans le lit.

L'histoire suivante aurait presque pu être passionnante si le héros de 18 ans ne souffrait pas du syndrome moe et si l'intrigue n'avait pas encore une fois, pour seule finalité d'amener les héros ) coucher sauvagement ensemble dans les dernières pages.

Les deux suivantes sont tout aussi passionnantes et je n'ai même pas envie de les résumer.

La seule histoire un minimum intrigante du recueil est en fait la dernière, A travers l'objectif. Le reste est si convenu que j'ai sauté de joie sur place de voir mis en scène le couple légèrement desaxé d'un photographe et de son modèle. Sauf que le plus obsédé n'est pas celui que l'on croit et que la fin donnerait presque l'impression d'un Misery sauce yaoi (tout de même largement édulcoré, ne rêvez pas !). Malheureusement, ce n'est pas ce segment qui a bénéficié du plus de pages et l'on reste donc très en surface au niveau psychologique.

Student Affair est non seulement un boys love classique, mais aussi sans ambition et donc terriblement ennuyeux. Par ailleurs, c'est vraiment pas génial graphiquement parlant. Pour ma part, je ne vois pas pourquoi je devrais trouver du positif dans un machin que j'ai lu mille fois ailleurs, que ce soit en anglais ou en japonais. Certains sauront peut-être s'en contenter et, bien sûr, les plus fans achèteront toujours. Seulement, ce n'est certainement pas avec ça qu'Asuka va conquérir un public plus large en le convaincant que le boys love a quelque chose de plus intéressant à apporter que deux mecs qui finissent dans un lit après 30 pages sans intérêt. Allez, un bon point quand même : l'édition d'Asuka est à plus d'un gouffre de cette horreur que nous a pondu Kitty Media pour l'édition américaine mais ce n'est pas comme si c'était véritablement un exploit.

Points forts :

  • La dernière histoire, plus intrigante, mais trop courte pour être bien développée
  • L'édition d'Asuka meilleure que l'américaine

Points faibles :

  • Les cinq autres histoires : ramassis de clichés qu'on lit chaque mois dans les prépub boys love japonaises...

Share

Ajouter un Commentaire

Règle fondamentale : le Respect !

Tout commentaire aux propos injurieux, racistes, homophobes, sexistes, etc... se verra supprimé et son auteur averti ou supprimé/blacklisté si récidive !!

Merci également de commenter l'oeuvre et non la critique en elle-même.


Code de sécurité
Rafraîchir

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text