Le projet .hack

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

 

Le projet .hack (prononcer dot hack) est une série d'œuvres multi-supports créées autour d'un même concept : l'interaction entre Internet et la vraie vie. Ces œuvres s’appuient plus particulièrement sur les effets qu’une IA mal programmée et des virus au sein d’un jeu en ligne peuvent provoquer sur la totalité de l’Internet.

Si le sujet est intéressant en lui-même, il est surtout le prétexte à la présentation d’intrigues entre différents personnages, que l’on voit le plus souvent évoluer dans le jeu. Mais même si le monde virtuel du jeu semble particulièrement réaliste, les discussions et les préoccupations des personnages nous rappellent sans cesse qu’ils sont dans un jeu, et qu’il y a une vie en dehors. Ainsi, certaines des choses qui se passent dans la vraie vie, et que l’on n’apprend qu’épisodiquement au travers des dialogues de certains personnages, ont des influences sur les interactions entre les personnages dans le jeu.

 

Les supports utilisés sont variés, et vont du dessin animé au manga, en passant par les jeux vidéo et même la littérature. Chaque partie de ce projet s'intéresse à un groupe de personnes en particulier.

Etant donné que je vais poster des fiches sur plusieurs de ces parties, j'ai décidé de parler tout d'abord du projet dans sa globalité, en reprenant une chronologie de tous les évènements du projet.

 

 

1998 : une jeune allemande de 21 ans, Emma Wielant, passe tout près de la mort à cause du surmenage causé par son travail. Suite à cette expérience surnaturelle, elle va s'intéresser aux relations qui existent entre les ordinateurs et la philosophie. Elle écrit un poème nommé l'Epitaphe du Crépuscule. Elle fait la rencontre de Harald Hoerwick, un programmeur informatique, et se sert de ses talents pour créer un site web où elle publie son poème.

 

2001 : les gouvernements du monde entier discutent d'un accord mondial, qui permettraient de contrôler le flux de données passant par Internet, le réseau mondial qui devient de plus en plus une zone de non-droit. Durant les discussions, un groupe de hackers attaque massivement Internet, provoquant des perturbations et des ralentissements au niveau mondial.

 

Octobre 2002 : le projet de législation sur Internet est ratifié, et le WNC (World Networks Council, Conseil des Réseaux Mondiaux en français) est créé par l'ONU. Le WNC a pour objectif de contrôler l'Internet, afin d'empêcher une utilisation frauduleuse du réseau. Tous les pays qui souhaitent rester connectés au réseau mondial sont forcés d'y adhérer.

 

Janvier 2003 : les congrès du WNC sont nombreux, et rassemblent beaucoup de personnalités. Mais les conférences des spécialistes mettent en lumière les faiblesses techniques du Conseil.

 

Avril 2003 : un virus nommé HELLOWNC fait son apparition, et infecte environ dix millions de machines à travers le monde.

 

Juillet 2003 : durant la WNC Summer Meeting (réunion d'été du Conseil), les dirigeants admettent leur impuissance face au fléau des virus qui gangrènent Internet. Les antivirus sont, dans la plupart des cas, suffisamment efficaces. Mais leurs failles sont nombreuses, et le virus HELLOWNC l'a prouvé.

 

Décembre 2003 : un jeune étudiant japonais créé et déploie à grande échelle le virus surnommé Deadly Flash (flash mortel). Ce virus fait clignoter l'écran de l'ordinateur infecté de manière très rapide, avec une luminosité très élevée et un jeu de couleurs particulier. À travers le monde, ce virus cause la mort de 7 personnes, souffrant de problèmes d'épilepsie. Le WNC intervient, et l'auteur du virus est condamné à mort, une première dans le domaine.

 

Avril 2004 : lors d'une réunion extraordinaire du WNC, le Japon, l'Allemagne et l'Italie proposent la création d'un Labs sur les virus. Mais la Chine et les USA s'y opposent, considérant que ce centre de recherches ne serait qu'une perte de temps, d'argent et de main-d’œuvre.

 

Août 2004 : l'ordinateur central de la Banque Nationale Suisse est piraté, et la banque perd plus de 84 millions d'euros. L'acte est revendiqué par une organisation terroriste.

Ce même mois, Emma Wielant meurt dans un accident de la route. Son site web est fermé et celui-ci n'autorisant pas la copie, l'Epitaphe du Crépuscule est perdu à jamais.

La rumeur court qu'un fan aurait recopié l'intégralité du texte, mais son authenticité ne peut pas être vérifiée.

 

Janvier 2005 : Wall Street est piratée à son tour. Il s'agit là encore d'un acte terroriste revendiqué, mais son coupable est cette fois arrêté.

 

2005 : Harald supporte très mal la disparition d'Emma. Grâce à la transcription de son poème, qu'il a trouvée sur le net, il décide de créer The Fragment, l'intelligence artificielle ultime qui reflèterait l'enfant que lui et Emma aurait du avoir ensemble. Mais il a besoin de beaucoup de fonds pour ça, alors il propose à la CyberConnect Corporation, une boite informatique, de leur développer un jeu en ligne de type MMORPG, très avancée. Bien entendu, il ne dévoile pas ses véritables objectifs.

 

Décembre 2005 : le 24 décembre au soir, un virus frappe la totalité des ordinateurs. Durant 77 minutes, tous les ordinateurs et les réseaux de communication cessent de fonctionner. Pendant plus d'une heure, le monde entier est paralysé. C'est le chaos : faute de données cohérentes sur la distance qui les sépare du sol, des avions s'écrasent. Des trains entrent en collision, les accidents de voiture sont nombreux. Au Pentagone, les ordinateurs coupés du réseau interprètent ce black-out comme une destruction de Washington, et se préparent à une riposte nucléaire automatique que personne ne parvient à stopper.

Les techniciens et les informaticiens du WNC travaillent d'arrache-pied, et au bout de 77 minutes, le réseau est rétabli. Mais la plupart des ordinateurs personnels, peu protégés matériellement, sont gravement endommagés. Sur ordre du WNC, Internet est coupé jusqu'à nouvel ordre, et réservé exclusivement, en circuit fermé, aux gouvernements et au WNC.

Le virus est surnommé le Baiser de Pluton, et la période sans Internet, le Crépuscule des Nouveaux Dieux.

 

Janvier 2006 : le 44è président des USA décide d'endosser la responsabilité de cet incident, le créateur du Baiser de Pluton étant un gamin américain de dix ans. Le président démissionne. Les USA annoncent au monde que le système d'exploitation développé spécialement pour le Labs de recherche sur les virus a résisté au Baiser de Pluton.

La société Altimit, qui a développé cet OS, prend de l'importance au moment où le WNC émet une recommandation au niveau mondial : chaque ordinateur personnel devrait être équipé d'Altimit OS, seul système capable de résister au virus.

 

Eté 2006 : la CC Corp. reprend le développement du jeu en ligne proposé par Harald Hoerwick. Ils ont l'intention de créer le premier jeu depuis longtemps. Ils achètent à Harald son programme Fragment. Quelques employés de la société Altimit démissionnent, et se font embaucher chez CC Corp.

 

Janvier 2007 : Altimit OS est de plus en plus étendu, et est porté sur mobiles et tablettes.

 

Mai 2007 : CC Corp. lance une bêta fermée de leur nouveau jeu en ligne, qu'il nomme The Fragment. Cette bêta fermée est sensée durer 6 mois.

 

Juillet 2007 : The Fragment rencontre beaucoup de succès. Harald Hoerwick disparait mystérieusement.

 

Août 2007 : la bêta fermée de The Fragment s'achève, avec 3 mois d'avance. Officiellement, selon la CC Corp., les données récoltées sont suffisantes. En réalité, une intelligence artificielle nommée Morganna commençait à faire des siennes et à perturber le jeu...

 

Octobre 2007 : le WNC fait une annonce : Altimit OS occupe près de 99% des ordinateurs personnels. Une loi interdit d'ailleurs l'utilisation d'autres systèmes, jugés trop dangereux pour le réseau tout entier.

 

Novembre 2007 : la CC Corp. ouvre les précommandes de son nouveau jeu en ligne, The World. C'est un succès fulgurant, une centaine de milliers de commandes sont passées en une heure.

Des rumeurs courent rapidement sur le net : The World rencontrerait des problèmes internes, forçant la CC Corp. à retarder sa commercialisation, voire à l'abandonner totalement. La CC Corp. dément dans un communiqué officiel.

 

24 décembre 2007 : premier anniversaire du Baiser de Pluton. Les limitations d'accès à Internet sont levées et le réseau redevient disponible pour tout le monde. CC Corp. lance la vente de The World le même jour, et plus de 4 millions de téléchargement du jeu sont effectués ce jour-là.

L'anniversaire du Baiser de Pluton devient un jour de fête, qu'on appellera le Baiser de la Mère Marie.

 

2008 - 2010 : aucune attaque de virus n'est recensée. The World fonctionne bien, mais une rumeur court sur divers forums, expliquant que The World serait basé sur un vieux poème, l'Epitaphe du Crépuscule. La CC Corp. refuse de communiquer à ce sujet.

Certains joueurs racontent que dans le jeu, parfois, on peut apercevoir un homme qui ne serait ni un joueur, ni un NPC (Non-Playable Character, une IA en quelque sorte), et qui apparaitrait la tête en bas...

 

Début 2010 : deux joueurs exceptionnels qui sont les premiers à atteindre le niveau 50 (soit la moitié des niveaux) dans The World, jouant des personnages nommés Balmung et Orca, vainquent un monstre nommé One Sin. Balmung obtient un objet qui lui permet de porter des ailes d'ange sur le dos, en échange de la réinitialisation de son personnage au niveau 1.

Un joueur nommé Tsukasa fait l'objet des rumeurs les plus folles : le joueur ne parvient plus à se déconnecter du jeu, et il est accompagné d'un monstre étrange qui le protège en permanence, et contre lequel personne ne peut rien. Certains joueurs en viennent à penser que Tsukasa pourrait conduire à la Clé du Crépuscule, un objet mythique qui permettrait à un joueur de surpasser les limitations du jeu et d'avoir plus de pouvoir que les admins eux-mêmes.

Grâce à une voix de femme qui lui parle, Tsukasa découvre une zone cachée du jeu, dans laquelle se trouve un lit avec une jeune fille endormie allongée dessus. La voix n'est autre que Morganna, l'IA qui posait des problèmes durant la bêta fermée.

 

Tsukasa

Tsukasa, dans .hack//SIGN.

 

 

2010 : durant toute l'année, des incidents étranges se succèdent. Des joueurs de The World tombent dans le coma de façon mystérieuse, plusieurs villes subissent des black-out énergétiques...ces incidents seront appelés la Seconde Crise des Réseaux. D'autres l'appelleront l'Incident du Crépuscule, en référence à The World.

Grâce à des joueurs qui se lient d'amitié avec lui, Tsukasa parvient à se libérer de l'influence de Morganna et à réveiller la jeune fille endormie, Aura, la fameuse IA ultime que Harald Hoerwick rêvait de créer. Tsukasa parvient à se déconnecter. Il se trouve que le joueur de Tsukasa était une joueuse, plongée dans un coma profond depuis plusieurs mois.

Cette même année, le joueur du personnage Orca invite un de ses amis du collège à jouer à The World. L'ami en question créé son personnage et le nomme Kite. De plus en plus d'incidents surviennent. Des joueurs propagent la rumeur selon laquelle une jeune fille aux longs cheveux blancs, vêtue de blanc, qui ne serait ni un joueur ni un NPC, aurait été vue à plusieurs reprises. Dans ses premières minutes de jeu, Kite, en compagnie d'Orca, croise cette jeune fille. Peu après, Orca est attaqué par un monstre inconnu, et son joueur tombe dans le coma. Kite reçoit un étrange bracelet de la part de la jeune fille en blanc, qui n'est autre qu'Aura. Ce bracelet lui permet d'utiliser une capacité qu'il est le seul à pouvoir utiliser dans tout le jeu, afin d'éliminer les bugs engendrés par Morganna. En compagnie de Black Rose, une jeune fille qui s'est mise à The World afin de comprendre pourquoi son frère est tombé dans le coma en jouant, de Helba, une pirate informatique, de Lios, un admin système de The World, et de plusieurs autres joueurs, Kite va lutter contre Morganna et ses 8 phases, des programmes créés par Harald Hoerwick dont le rôle était de récupérer des données sur les sentiments et les émotions humaines pour nourrir Aura, mais que Morganna a reprogrammés pour éliminer définitivement des joueurs.

Ils sont aidés par deux personnes dans le monde réel, un ancien programmeur de la CC Corp., Tokuoka, et Mai Minase, une jeune fille japonaise dont un ami, joueur de The World, est plongé dans le coma.

Les actions de Morganna dans le jeu ont des répercussions sur l'Internet tout entier, et même sur le monde réel.

Kite et Black Rose

Kite et Black Rose, dans les quatre jeux .hack//Infection, Mutation, Quarantine et Outbreak.

 

Fin 2010 : face aux problèmes rencontrés dans le jeu, la CC Corp. envisage de fermer les serveurs abritant The World. Mais pour une raison inconnue du grand public, que CC Corp. n'a pas souhaité révéler, tout rentre dans l'ordre du jour au lendemain. Sur les forums, on murmure qu'un groupe de joueurs, aidés de la célèbre hacker Helba, auraient à eux seuls résolus le problème. Mais les 8 phases étaient intégrées profondément au jeu, et plusieurs zones ont été endommagées.

 

2011 : c'est la fin de la Seconde Crise des Réseaux. L'âge d'or d'Internet et de The World commence.

 

2012 : dans le courant de l'année, Helba invite à une grande fête, dans une zone secrète de The World, tous les joueurs qui ont contribué à résoudre le problème : Tsukasa, Kite, Black Rose et tous leurs amis.

Après la fête, les admins système décident d'effacer toutes les archives relatives à ces évènements, et les comptes de Kite et Black Rose sont bloqués.

 

2013 : le joueur de Balmung est engagé par la CC Corp.

 

2014 : deux jeunes frères et soeurs, Rena et Shugo, gagnent un concours concernant The World, et ils obtiennent la possibilité de se connecter au jeu en utilisant les skins de Kite et Black Rose.

Le retour des leaders des dot hackers rend les admins nerveux, d'autant plus qu'à la CC Corp., personne ne sait qui a organisé le concours. Mais aucun incident n'est à déclarer.

 

Fin 2014 : Aura, qui était réveillée depuis la victoire de Kite et Black Rose sur Morganna, disparait soudain. L'Internet subit alors de gros problèmes : bugs, lags, crashs, dans le monde entier.

 

2015 : à force de tentatives répétées, des pirates informatiques parviennent à trouver des failles dans le système Altimit. Internet devient lent, moins fiable. Le réseau subit des perturbations dans le monde entier, et les joueurs commencent à déserter The World. La CC Corp. décide de prendre des mesures draconiennes.

Les perturbations provenant de The World, Jun Bansyoya, un informaticien de la société Altimit, est engagé par CC Corp. pour lancer le projet G.U, dont le but officiel est de sécuriser Internet. Mais le véritable objectif de ce projet est de retrouver Aura ou de créer une IA similaire, pour la réintégrer au jeu et prendre son contrôle pour maitriser la totalité d'Internet. Faisant la liaison entre Altimit et CC Corp., Bansyoya créé le kernel (le noyau) d'une nouvelle mouture d'Altimit OS, avec l'aide de Jyotaro Amagi, un petit génie de l'informatique embauché par CC Corp. pour assister Bansyoya.

Tous deux préparent alors l'opération RA (Regen Aura), qui consiste à récupérer les restes des 8 phases détruites par les dot hackers, et à les intégrer dans 8 joueurs de The World. Ils espèrent ainsi que ces 8 joueurs, à leur service, pourront retrouver Aura grâce au pouvoir des 8 phases. Ou à défaut, qu'ils pourront faire ce pour quoi les 8 phases avaient été créées à l'origine : récupérer des données sur les sentiments et les émotions humaines, pour créer une nouvelle Aura.

À force de travail, ils parviennent à combiner les données de la phase de la Propagation, Magus, à un personnage joueur utilisé par Amagi. Mais lui seul peut se connecter avec le personnage contenant Magus. Pour des raisons inconnues, les autres participants au projet qui tentaient d'utiliser Magus étaient immédiatement pris de vertiges, de migraines et de nausées.

La conclusion s'imposa d'elle-même : les phases ne pouvaient être utilisées que par des "élus". L'équipe se mit alors à la recherche de ces élus, en effectuant tout un tas de test sur les joueurs, les existants comme les nouveaux arrivants.

Mais alors que l'utilisation simultanée des 8 phases était précisément le projet de l'équipe, Bansyoya découvre que cette action pourrait bien avoir des conséquences désastreuses, et entrainer la Troisième Crise des Réseaux en faisant tomber totalement l'Internet. Il en discute avec Amagi, mais celui-ci ne l'écoute pas. Tout ce que le petit génie a en tête, c'est d'impressionner les grands pontes de CC Corp. et d'Altimit.

Afin d'empêcher qu'une catastrophe arrive, Bansyoya subtilise la phase du Vengeur, Tarvos. Amagi décide de combler l'absence de Tarvos à l'aide d'une fausse phase qu'il a lui-même créée, et lance l'opération RA. Mais rien ne se déroule comme prévu. Le système se rend compte de la supercherie, et les élus sélectionnés tombent dans le coma les uns après les autres. Prévenu par mail automatique du lancement de l'opération RA, Bansyoya se précipite au labo, et a tout juste le temps de sauver Amagi. Mais celui-ci ne s'en sort pas indemne, il est devenu fou.

Quelques jours plus tard, il déclenche un incendie dans les locaux de CC Corp. On ne déplore aucun blessé, mais les serveurs qui abritent The World sont gravement touchés, et environ 80% des données du jeu sont perdues.

Bansyoya est désigné comme coupable de ce fiasco, et est forcé de démissionner. La CC Corp. ne communique rien à la presse concernant l'opération RA, se contentant de parler de l'incendie et de la perte des données, et le projet GU est abandonné.

The World est coupé.

Les joueurs manifestent en masse leur mécontentement auprès de CC Corp.

 

24 décembre 2015 : Altimit MINE OS et The World R:2 sont commercialisés le même jour. Gros coup d'éclat pour CC Corp., personne ne croyait la société capable de sortir un nouveau The World à peine un an après l'incendie.

Mais de nombreux bugs récurrents restent présents, et les joueurs sont excédés.

CC Corp., de son côté, est parvenu à récupérer Magus et à le mettre en lieu sûr. Mais ils ignorent que Bansyoya est en possession de Tarvos.

 

2016 : The World R:2 n'a plus rien à voir avec son prédécesseur. Le nombre de joueurs est très inférieur à cause de trop grands changements dans le jeu (les classes qui ne sont plus les mêmes, les avatars qui ne peuvent même pas être récupérés...), et les PK, en très grand nombre et laissés en totale liberté, ruinent totalement l'ambiance du jeu.

Hiver 2016 : le personnage Haseo se connecte pour la première fois à The World R:2. Deux personnages lui proposent de l’aider à faire connaissance avec le jeu, mais ils en profitent pour le PK. Haseo est sauvé in extremis par Ovan, un personnage mystérieux dont le bras gauche est scellé par un imposant cadenas. Ovan invite Haseo dans sa guilde, la Brigade du Crépuscule, et lui explique que les guildes, dans la version R:2, sont beaucoup plus nombreuses et possèdent beaucoup plus de pouvoirs que dans le premier The World. L’objectif de la Brigade du Crépuscule est de retrouver un objet légendaire, la Clé du Crépuscule. Haseo fait la connaissance de Shino, une jeune fille qui est le bras droit d’Ovan. Il en tombe amoureux.

Dans la vraie vie, Bansyoya observe avec inquiétude les agissements d’Ovan, qu’il surveille depuis quelque temps déjà. Il décide de prendre ses précautions, et confie à sa sœur Reiko son journal, qu’il tient depuis la création du projet GU, ainsi que Tarvos. Puis il disparait mystérieusement.

Une rumeur commence à se propager parmi les joueurs : un personnage surnommé Tri-Edge passe son temps à PK d’autres joueurs, qui tomberaient dans des comas profonds.

 

Haseo

Haseo, le héros de l'anime .hack//roots et des trois jeux .hack..G.U.

 

 

Avril 2017 : après plusieurs mois de recherche, Ovan disparait, et la Brigade du Crépuscule est dissoute.

Shino se fait attaquer par Tri-Edge, et Haseo a juste le temps de voir disparaitre son personnage. Haseo en devient fou, et se met à s’entrainer très durement. Abhorrant les PK, il devient un PKK (Player-Killer Killer, ou tueur de PK) très redouté, à tel point qu’on le surnomme Terreur de la Mort.

Ayant lu des rumeurs sur les forums, il décide d’accomplir une quête extrêmement difficile, dont la récompense serait la Clé du Crépuscule. Il espère ainsi acquérir le pouvoir de ramener le personnage de Shino, et ainsi sauver la joueuse qui le contrôle. Mais les rumeurs ne sont pas fondées. En finissant la quête, un bug se produit, et le personnage d’Haseo est remis à zéro.

 

Eté 2017 : désespéré, Haseo se reconnecte au jeu, après plusieurs semaines d’absence. Il se fait PK à peine arrivée, en pleine ville. Il trouve malgré tout le courage de revenir.

Durant l’été, avec l’aide de nombreux amis qu’il se fait tout au long du jeu, Haseo lutte contre Tri-Edge et contre les bugs qui parsèment le jeu, et qui sont causés par les restes de Morganna.

 

Fin 2018 : pour des raisons inconnues, The World R:2 cesse de fonctionner.

 

24 décembre 2019 : le développement de The World R:X commence.

 

2020 : The World R:X est commercialisé, et son accès est pour l’instant réservé aux joueurs possédant un équipement informatique bien spécifique, et s’étant pré-inscrit sur le site de la CC Corp.

 

 

La suite est un manga nommé .hack//LINK, un jeu de PSP éponyme, et deux animes, dont le projet .hack//Quantum, qui se dote de 3 OAV, un manga et un roman.

Etant donné que je n’ai encore mis la main sur aucune partie du projet LINK, je ne peux pas en parler. Dans un prochain article, peut-être… ^_^

Share

Vous ne pouvez pas poster de commentaires. Veuillez vous identifier ou créer un compte pour cela.

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 69 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2017 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text