Daybreakers

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Affiche Daybreakers

Titre : Daybreakers

Titre original : Daybreakers

Réalisateur : Michael Spierig, Peter Spierig

Pays d'origine : film américain

Durée : 1h38

Nombre de films : 1

Distributeur : Metropolitan FilmExport

Date de sortie au cinéma/en DVD : Sorti au cinéma le 3mars 2010 et en DVD le 12 juillet 2010

Genre : Horreur, Science-Fiction

Bande Annonce :  {source}
<div id='blogvision' style='width:420px; height:335px'><object width='100%' height='100%'><param name='movie' value='http://www.allocine.fr/blogvision/18946803'></param><param name='allowFullScreen' value='true'></param><param name='allowScriptAccess' value='always'></param><embed src='http://www.allocine.fr/blogvision/18946803' type='application/x-shockwave-flash' width='100%' height='100%' allowFullScreen='true' allowScriptAccess='always'/></object></div>
{/source}

Acteurs :

Résumé : En 2019, les vampires ont pris le contrôle de notre planète. Les humains ne sont plus qu'une petite minorité, entretenue uniquement pour nourrir la population dominante. Edward Dalton est un vampire qui travaille dans la recherche. Il refuse de se nourrir de sang humain et oeuvre sans relâche à la mise au point d'un substitut qui pourrait à la fois nourrir ses semblables et sauver les derniers spécimens d'hommes. Lorsqu'il rencontre Audrey, une jeune survivante humaine, il va découvrir un secret biologique qui peut tout changer. Désormais, fort d'un savoir que vampires et humains veulent s'approprier à tout prix, Edward va se retrouver au centre d'un affrontement absolu dont l'enjeu décidera de l'avenir des deux espèces...

Critique : Tout d'abord, je dois dire que j'ai pas mal hésité à mettre "horreur" dans le genre de ce film... La plupart de ceux qui me connaissent savent que je suis une sacrée trouillarde et qu'un rien me fait flipper dans un film ! Pourtant, dans Daybreakers, je n'ai pas eu peur une seconde... Donc si vous cherchez un vrai film d'horreur, allez en chercher un autre tout de suite, ce n'est pas celui-ci qu'il vous faut !

A la base, ce film n'a pas l'air mal. L'idée est même plutôt bonne et est assez crédible.Crédible jusqu'à la moitié du film environ. Car voyez-vous, des vampires qui sortent de l'ombre et bouffent les humains, ça me parait normal. Un vampire qui tente de trouver un substitue (True Blood ?) car la race humaine est en voie d'extinction et qu'il faut donc trouver quelque chose pour se nourrir, ça me parait aussi normal. Mais un vampire qui redevient humain, là, ça devient carrément grotesque ! Surtout de la façon dont c'est fait. Autant dire que d'un coup le film a bien moins d'intérêt...

On retrouve aussi quelques vieux clichés de vampires comme le fait qu'ils passent en version grillade au soleil, bien qu'il faut un rayon d'UV directe, et qu'il peuvent donc rester dehors en journée à l'ombre, ainsi que le manque de reflet dans le miroir. Néanmoins, on retrouve quelques clichés un peu moins vieux et qu'on peut associer d'autres histoire du genre, comme Twilight. J'ai pris Twilight comme référence, car les yeux m'y ont vraiment fait penser, même si le film a été fait avant Twilight. Dans Twilight, si le vampire se nourri de sang humain, i la les yeux rouges. Si c'est de sang animal, il a les yeux dorés. Dans Daybreakers, les vampires qui se sont nourri récemment ont les yeux dorés, et ceux qui crèvent la dalle ont les yeux rouges. D'ailleurs, ceux qui crèvent la dalle ont aussi une autre particularité : ils se transforment en un espèce d'hybride humain/chauve-souris. Sans doute un clin d'oeil pour ce vieux mythe du vampire qui peut se transformer en chauve souris !

Mis à part tout cela, on a tout de même un petit brin de psychologie, notamment avec Charles, un vampire très puisant qui gère une usine de sang (il garde des humains en captivité et leur pompe le sang jusqu'à la dernière goutte) et père d'une jeune fille. Cette dernière a fuit son père en voyant e qu'il était devenu, et refuse de devenir comme lui. En ces temps durs où règne la famine parmi les vampires, vous conviendrez qu'il est assez cruel pour un père de vouloir que sa fille le rejoigne dans l'ombre, au risque qu'elle devienne un monstre qu'il faudra tuer car pas assez de sang humain pour la nourrir ! On a également une belle métaphore sur le commerce d'aujourd'hui. Peu importe que ce qu'on vend soit nocif pour le client. Ce qui compte, c'est de faire du fric !

Quant aux acteurs, ils jouent bien. Ils sont assez crédibles dans leur rôle. Néanmoins, il m'a été difficile de ressentir quoique ce soit. Peut-être n'ont-ils pas assez de profondeur ? Mais bon, les morts ne m'ont fait aucun effet (et je tombe pourtant facilement dans l'image de la madeleine... !), je n'ai eu aucune compassion, même pour le personnage principal. Edward (référence à Twilight encore ? Je crois qu'on y pense tous, mais il semblerait bien que non.), le vampire torturé par sa condition et qui ne se nourri que d'animaux et refuse catégoriquement de boire du sang humain (référence à Louis d'Entretien avec un vampire ?).

En bref, ce film est loin d'être une grande réussite. L'idée était bonne, mais bien mal exploitée selon moi. On tombe bien vite dans l'absurde.

  • Points positifs :
    + l'idée de base
    + début plutôt crédible et réaliste
    + quelques vieux clichés pour les amoureux de Dracula
    + un petit brin de psychologie, notamment le commerce
  • Points négatifs :
    - un film d'horreur qui ne fait pas peur
    - trop de clichés et de références, pas de réelle nouveauté concernant les vampires
    - l'issu du film totalement grotesque et absurde
    - Personnage sans fond, pas très attachants

[Site officiel]

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2018 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text