Vampire Kisses, tome 1 de Ellen Schreiber

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Détails

Couverture de Vampire Kisses, tome 1 de Ellen Schreiber

Titre: Vampire Kisses 

Titre original : Vampire Kisses 

Auteur : Ellen Schreiber

Nombre de tomes : 3 sortis en français (édition arrêtée) et 9 en anglais

Nombre de pages : 254

Éditeur : Castelmore

Éditeur original : HarperCollins

Prix : 12.26€ en papier ou 7.99 en numérique

Genre : fantastique, jeunesse

Résumé : Raven, 16 ans, vit à Dullsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple : il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours. Le look gothique et l'esprit rebelle de Raven en font une originale... mais pas pour longtemps !

Le manoir étrange, aux fenêtres clouées de planches et prétendument hanté est vide depuis des années..enfin jusqu'à ce que de nouveaux occupants emménagent. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaisissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires.

Raven, qui rêve d'un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité.

Critique : J’ai toujours apprécié les livres jeunesse, notamment parce que la plupart se lisent assez facilement, et celui-ci ne déroge pas à la règle. L’écriture de l’auteur est fluide, sans redondance et fautes à outrance, l’humour y est présent même s’il faut avouer que ce ne sera sans doute pas au goût de tout le monde.

Ce que j’ai particulièrement adoré dans ce livre, c’est la méchanceté des gens que l’auteur montre du doigt lorsqu’on est différent. Oui, certains aiment des couleurs flashy, d’autres préfère les pastels, d’autre encore aiment le noir. Cela est-il pour autant une raison de les marginaliser et de traiter ceux qui nous semblent différents comme des monstres ?

Mais le problème, c’est que finalement Vampire Kisses est vraiment très jeunesse. Je pense que le livre aurait gagné en qualité s’il avait été destiné à des jeunes adultes, plutôt qu’à des enfants. Car parfois on a des passages qui montrent que l’auteur a envie d’aller plus loin (je pense aux baisers), mais à côté on a tellement de futilités enfantines et de réflexions un peu bêtes (on a beau croire aux vampire, il faut plus qu’un suçon pour se transformer soi-même en vampire j’imagine…) que ça en devient parfois vraiment ridicule.

Le gros point noir aussi de cette série, c’est qu’il y a 9 tomes qui sont sortis chez nos amis anglophones, et nous… Nous n’en avons que 3, sortis en 2011, et d’après des recherches il n’y aura jamais de suite (du moins, pas chez Castelmore…). C’est assez pénible de commencer une série, de l’apprécier et de se rendre compte que l’éditeur gâche tout le plaisir en n’assumant pas jusqu’au bout ses choix de publication ! Un problème récurrent chez Bragelonne et ses filiales. Il serait temps d’écouter vos lecteurs et de finir les séries commencées ! Surtout quand on voit les horreurs que vous nous sortez à la place (80 notes de jaune, tu peux largement te sentir visé…). Au moins communiquer sur les raisons (avec chiffres à l’appui et pas juste un “ça rapporte pas assez, on ne va pas publier à perte !”), ça serait quand même moins difficile à avaler je pense.

Bref, ce fut une lecture amusante et sans prise de tête, mais la découverte du manque de suite a quelque peu refroidi mon appréciation de ce livre. Et c’est bien dommage, parce qu’au fond l’auteur n’y est pour rien. Mais voilà, j’ai un peu perdu l’envie de continuer la série, pour le peu qu’on m’offre, et je crains qu’à l’avenir Bragelonne et cie ne me voit acheter leurs livres qu’une fois la série finie… (ce qui ne laisse pas beaucoup de choix au final ^^)

Sinon, sachez aussi qu’il y a un manga sur cette histoire, une sorte d'intrigue complémentaire (comme on me l'a fait remarquer dans les commentaires, merci ! ^^), et même si la série est considérée comme finie, ça ne reprend donc pas l’intégralité des tomes.

  • Points positifs :
    + Bon livre jeunesse
    + Une belle leçon sur la différence
  • Points négatifs :
    - Parfois un impression d'avoir le cul entre deux chaises côté genre
    - Pas de suite en français...

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2022 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text