Hex Hall, Tome 3 : Le sacrifice

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Couverture Hex Hall tome 3 sacrifice

Titre : Hex Hall, Le sacrifice

Titre original : Hex Hall, Spell Bound

Auteur : Rachel Hawkins

Nombre de tomes : 3

Nombre de pages : 312

Éditeur : Albin Michel

Éditeur original : Hyperion books

Prix : 13.02€ en livre papier ou 9.99€ en livre numérique

Genre : Fantastique, jeunesse

Résumé : Ses alliés la laissent sans défense ! Ses ennemis décident de l'aider ! De quoi mettre Sophie Mercer de mauvaise humeur !

Sophie est bel et bien un démon de la pire espèce.  Bien que très peinée, elle commence à prendre goût à son statut maléfique quand le Conseil décide de lui retirer ses pouvoirs. La voici à la merci de ses pires ennemies, les Brannick. Cependant, ces dernières se montrent assez aimables, lui faisant même une révélation stupéfiante : elle seule peut faire face à la guerre qui se profile. Mais comment combattre sans pouvoirs ? Il n'y a plus qu'à retourner là où tout a commencé. S'il y a un endroit où il reste un peu de magie noire, ce ne peut être qu'à Hex Hall !

Critique : Et voilà, j’ai termine la saga Hex Hall. Malgré que ce soit court, je dois avouer m’être attachée aux personnage, notamment Archer, Jenna, Cal et bien sûr Sophia. Je m’en suis rendue compte notamment à la fin du tome où j’ai bien failli versé une petite larme. D’un certain côté c’est un Happy end, mais pas totalement non plus.

Par contre, une question a été évoquée au milieu du tome sur Torrin, un personnage bloqué dans un miroir, et je n’en ai pas eu la réponse en fermant le livre. Ce point me déçoit quand même pas mal… Même si j’ai une petite idée de la réponse, j’aurais bien aimé qu’on l’ai dans les dernières pages.

Une autre petite déception, c’est la gestion de la magie de Sophie. Dans le premier tome, on peut dire que Sohpie est nulle en matière de magie. Elle ne maîtrise pas ses pouvoirs et ne sait pas faire grand chose. Dans le deuxième, elle les maîtrise mieux, mais les utiliser lui demande des efforts et la fatigue. Or là, dans ce dernier tome, il y a des passages où elle se sert de ses pouvoir aussi simplement que si elle claquait des doigts, sans s’épuiser… Mais ce point a été effacé à la fin, où sa gestion de la magie est redevenue plus cohérente.

Dans ma chronique précédente j’avais également parlé du triangle amoureux entre Sophie, Archer et Cal, disant qu’il était trop peu visible. On en a un peu plus dans ce tome, mais je trouve toujours que ce n’est pas assez exploité. Et avec le fantôme d’Elodie, je pense qu’il y avait pas mal à faire de ce côté. C’est bien dommage.

De même pour l’Occhio di Dio : si on en parle dans les trois volumes, ils sont quasi inexistants et on a plus l’impression au final que cette espèce de secte n’est qu’une légende tellement ils ne font pas vraiment peur dans l’histoire alors que ce devrait être les grands méchants. Donc là aussi, je pense qu’il y aurait pu y avoir des choses intéressantes à faire.

En somme cette histoire était intéressante, plutôt bien menée et ficelée, mais certains points sont bien trop peu exploités. Je pense qu’avec encore plus de travail on aurait pu avoir une histoire grandiose. Après, il ne faut pas oublier aussi qu’il s’agit d’un livre jeunesse. D’où probablement les manques que j’ai ressenti.

  • Points positifs :
    + Histoire intéressante et bien menée
    + Personnages attachants
    + Un Happy End pas trop happy pour ravir aussi ceux qui n'aiment pas ça
  • Points négatifs :
    - Des éléments pas assez exploités (romance, Occhio di Dio, ...)
    - Incohérence sur la magie de Sophie
    - Une question sans réponse

Share

   

Connexion  

   

Qui est en ligne ?  

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne

   
   
Copyright © 2022 Edenia - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
© ALLROUNDER for the template - Edenia for the text