Au Nord-Nord Ouest d'Eden de Gabriel Eugène Kopp

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails
Créé le samedi 16 février 2013 18:42
Mis à jour le samedi 16 février 2013 18:42
Écrit par Roshieru
Affichages : 1997

/!\ Lu à partir de l'édition numérique.


Titre : Au Nord-Nord-Ouest d'Eden

Auteur : Gabriel Eugène Kopp

Nombre de pages : 100 pages

Editeur : Griffe d'encre

Genre : SF

Prix de l'édition papier : 8,08 euros

Prix de l'édition numérique : 4,99 euros

Machine de test : Cybook Odyssey HD Frontlight

Format du fichier utilisé : Epub

DRM : sans

Résumé :
Un cadavre dans un glacier…
Ce n’est pas le bouleversement du Landerneau archéologique consécutif à la découverte qui m’a gêné. C’est le portrait du bonhomme… « Tronche de Gargouille », je l’ai appelé. Et je l’oublierais volontiers. En tant qu’anthropologue, j’en ai pourtant vu d’autres…
… dans un monde où l’expression « ?tout fout le camp? » s’applique jusqu’aux étoiles.
« ?Regardez mon gosse de onze ans, il me dit l’autre soir : « Dis, papa, pourquoi la Grande Ourse, on la voit plus normalement ? » J’ai vérifié : il n’a pas besoin de binocles, mon gamin, le grand chariot, il est assez raplapla… »
Ce n’était peut-être pas le moment idéal pour ouvrir la boîte de Pandore…

Critique :

Un postulat intéressant qui me faisait de l’œil depuis quelques mois sur les rayonnages virtuel de ma librairie. Une révélation bouleversante qui retourne la tête.

Pourtant, je n'ai pas réussi à rentrer de plein pied dans cette novella de SF malgré toutes les bonnes idées de l'auteur, y compris stylistique (usage de la narration de roman classique, mais aussi des rapports écrits, des extraits de journaux, etc.). La faute a des personnages assez fades, à l'absence de réelle intrigue (tout tourne au final sur les analyses concernant notre mystérieux cadavres), mais surtout à des explications scientifiques et théologiques que j'ai souvent trouvées trop confuses, trop complexes pour des sujets pourtant pas si nébuleux que cela sur le papier. Me revient notamment en mémoire le passage sur l'explication des paroles du fameux homme mystère. Un comble... Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir suivi quelques cours d'Histoire religieuse à la fac ! En clair, les idées sont là, mais l'écriture m'a paru laborieuse et inutilement compliquée par endroit, au point que je me suis demandée plusieurs fois si j'étais stupide pour n'avoir toujours capté que pouic après avoir relu 4 ou 5 fois certains passages. Volonté de donner l'impression d'assister à de vraies discussions hermétiques de spécialistes quitte à larguer les béotiens ? Aucune idée. J'ai aussi trouvé que les annexes finales restaient peu pertinentes.

Concernant d'ailleurs ces annexes, je tiens à signaler à l'éditeur que les images du rapport sont peu lisibles sur l'écran 6" des liseuses (sans doute plus adaptées à un affichage sur PC ou tablette).

Points forts :

Points faibles :